Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?
Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Wall Street ouvre dans le vert, la menace Evergrande jugée limitée

Faire un don au Journal Chrétien

La Bourse de New York a ouvert en hausse mardi à la faveur d’un apaisement des craintes liées au géant chinois de l’immobilier Evergrande, dont les difficultés menacent le système financier.

La hausse est soutenue par le rebond du pétrole mais les gains restent limités par les incertitudes à l’entame de la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine.

L’indice Dow Jones gagne 124,78 points, soit 0,37%, à 34.095,25 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,44% à 4.376,94 points, après avoir accusé la veille son plus important repli en une séance depuis mai.

Le Nasdaq Composite prenait 0,56% (82,79 points) à 14.796,69 points à l’ouverture.

Les marchés financiers de Chine continentale restent fermés ce mardi, mais à la Bourse de Hong Kong, l’action Evergrande a concédé en clôture une nouvelle baisse de 0,44% après avoir perdu en séance jusqu’à 7%.

Plusieurs intermédiaires, dont Barclays et Bank of America, commencent cependant à relativiser le risque de contagion d’un défaut d’Evergrande.

Aux Etats-Unis, la Réserve fédérale entame ce mardi les discussions sur sa politique monétaire avec en ligne de mire le débat sur le « tapering », la réduction graduelle des achats d’obligations sur les marchés de l’institution, et sur le caractère temporaire de l’inflation. A l’issue de ces débats, Jerome Powell, le président de la Fed, tiendra une conférence de presse mercredi soir.

Le risque d’une paralysie des administrations fédérales aux Etats-Unis en raison du plafond de la dette qui pourrait être atteint dès le mois prochain en l’absence d’accord au Congrès pour le relever limite également le rebond boursier.

Aux valeurs, les groupes technologiques comme Apple, Tesla, Facebook et Alphabet, maison mère de Google, rebondissent entre 0,3% et 0,7%.

Les valeurs bancaires comme JP Morgan, Wells Fargo ou encore Goldman Sachs, sensibles à la remontée des rendements obligataires, prennent respectivement 0,7%, 0,8% et 0,6%.

Uber bondit de plus de 7% après avoir annoncé qu’il pourrait réaliser sur le trimestre en cours le premier bénéfice ajusté de son histoire grâce à une activité meilleure qu’attendu.

Sur le marché des changes, le regain d’appétit pour le risque pèse sur l’indice dollar qui recule de 0,12%.

Sur le marché obligataire, le rendement des bons du Trésor américain à dix ans est pratiquement stable, à 1,3108%.

Le marché pétrolier rebondit, profitant du regain général d’optimisme des investisseurs et des tensions sur l’offre aux Etats-Unis après le passage des ouragans Ida et Nicholas.

Le Brent gagne 0,73% à 74,45 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,64% à 70,76 dollars.

(Reportage Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter