Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Etats-Unis: La hausse des salaires ne devrait pas accélérer l’inflation, dit Powell

NEW YORK (Reuters) – Les salaires augmentent avec le redressement de l’économie post-pandémie de coronavirus mais leur hausse n’évolue pas à un rythme qui pourrait déclencher une accélération de l’inflation, a déclaré mercredi Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale américaine (Fed).

« Nous avons assisté à une augmentation significative des salaires », a-t-il déclaré devant la commission des services financiers de la Chambre des représentants.

« Nous ne les voyons pas augmenter à un rythme inquiétant qui aurait tendance à déclencher une inflation plus élevée, mais c’est quelque chose que nous surveillons très attentivement », a-t-il ajouté.

Le président de la Fed a également noté que la reprise aux Etats-Unis était plus soutenue que dans les autres grandes économies mondiales, en partie grâce à un soutien budgétaire plus conséquent.

Alors que des millions d’Américains sont toujours sans emploi, il a toutefois estimé que, au regard du marché du travail, les responsables de la banque centrale américaine devaient trouver un équilibre entre le plein emploi et la stabilité des prix.

« Nous devons équilibrer ces deux objectifs lorsqu’ils sont sous tension, comme ils le sont en ce moment », a-t-il déclaré. « Mais je vous garantis que nous utiliserons nos outils pour nous assurer que cette inflation élevée que nous connaissons ne s’enracine pas », a-t-il promis.

Revenant sur ses propos prononcés la veille devant la commission bancaire du Sénat américain sur une accélération du ‘tapering’, Jerome Powell a par ailleurs estimé que le programme de réduction des achats d’actifs de la Fed n’était pas de nature à perturber les marchés financiers.

« Je pense que le tapering n’a pas besoin d’être un événement perturbateur sur les marchés, je ne m’attends pas à ce qu’il le soit. Ce n’est pas le cas jusqu’ici. Nous l’avons transmis », a-t-il dit en réponse à une question lors de son audition.

La banque centrale américaine devrait en principe mettre fin à son programme d’achats d’actifs mi-2022. Une accélération du tapering devrait être débattue lors de la prochaine réunion du Federal Open Market Committee (FOMC) prévue les 14 et 15 décembre.

(Reportage Dan Burns et Jonnelle Marte; version française Claude Chendjou, édité par Jean Terzian)

tagreuters.com2021binary_LYNXMPEHB02EB-FILEDIMAGE

Je fais un don
Lire, écouter et étudier la Bible
TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter