Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Boeing maintient son calendrier de remise en service du 737 MAX

(Reuters) – Boeing a annoncé mercredi une baisse de 53% de son bénéfice trimestriel, l’avionneur américain payant des mois d’immobilisation du 737 MAX.

Le groupe a cependant réaffirmé qu’il visait toujours une remise en service de son appareil vedette au quatrième trimestre, ce qui soutient l’action en avant-Bourse à Wall Street, où elle gagne environ 1%.

La publication des résultats du groupe au troisième trimestre clôt une semaine tumultueuse pour le premier avionneur mondial, en crise depuis que le 737 MAX a été interdit de vol en mars dernier à travers le monde après deux catastrophes aériennes en cinq mois qui ont coûté la vie à 346 personnes.

Mardi, Boeing a limogé le patron de sa division aviation commerciale, Kevin McAllister. Le groupe a également retiré au début du mois à Dennis Muilenburg, jusque-là président-directeur général, son titre de président du conseil d’administration.

Dans les deux catastrophes d’octobre et mars derniers, en Indonésie et en Ethiopie, le contrôle automatique du système anti-décrochage de l’appareil a été mis en cause.

Boeing espère remettre son avion en service d’ici la fin de l’année à la suite de changements apportés à son logiciel et de formations données aux pilotes mais des messages internes échangés entre pilotes de Boeing en 2016 ont fait naître de nouvelles questions sur ce calendrier.

Une source a déclaré lundi à Reuters que l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) s’attendait à ne pas autoriser avant janvier au plus tôt la reprise des vols du 737 MAX.

Mercredi, Boeing a cependant dit s’en tenir à son objectif d’une remise en service du 737 MAX au quatrième trimestre, même si cette date est entre les mains des autorités de régulation.

« Notre première priorité reste la remise en service du 737 MAX, et nous progressons constamment », déclare Muilenburg dans le communiqué accompagnant les résultats.

Le groupe de Seattle est confronté à d’autres problèmes industriels. Il a annoncé mercredi qu’il était contraint de retarder son projet d’accroissement de la production sur sa ligne d’assemblage de 737 dans la région de Seattle en 2019.

Il a également réduit sa cadence de production de 787 à 12 avions par mois pour une durée d’environ deux ans à compter de la fin 2020.

Boeing a publié au titre du troisième trimestre un résultat opérationnel de 895 millions de dollars (804 millions d’euros), soit 1,45 dollar par action, contre 1,89 milliard d’euros, soit 3,58 dollars par action, un an plus tôt.

Il a déclaré un solde de trésorerie disponible négatif de -2,89 milliards de dollars pour le trimestre, contre un solde positif de 4,10 milliards de dollars au troisième trimestre 2018.

(Ankit Ajmera à Bangalore, Jean-Stéphane Brosse pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter