Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine

L’accord économique et commercial de phase 1 entre les Etats-Unis et la Chine devrait être favorable à la croissance économique et à la confiance des entreprises de nombreux pays du monde, a déclaré vendredi un expert travaillant pour l’institution financière suisse UBS.

NEW YORK, 14 décembre (Xinhua) — L’accord économique et commercial de phase 1 entre les Etats-Unis et la Chine devrait être favorable à la croissance économique et à la confiance des entreprises de nombreux pays du monde, a déclaré vendredi un expert travaillant pour l’institution financière suisse UBS.

Il est réellement positif que la Chine et les Etats-Unis se soient entendus sur le texte d’un accord économique et commercial de phase 1, a affirmé dans un entretien avec Xinhua Jason Draho, qui a en charge la répartition des actifs sur le continent américain pour UBS Global Wealth Management.

M. Draho a noté qu’un autre élément positif est que l’accord couvre la propriété intellectuelle, l’accès au marché, la monnaie et les services financiers, ce qui s’étend bien au-delà de la baisse des droits de douane ou de l’achat par la Chine d’une plus grande quantité de produits agricoles.

« Cela nous rassure quant au caractère substantiel de ce qui avait été annoncé. L’accord de phase 1 est plutôt crédible en cela qu’il ouvre la voie à une détente », a-t-il dit.

« Il semble (que) certaines étapes importantes aient été franchies », a observé M. Draho, ajoutant qu’il attend toujours des détails concrets sur le plan de réduction des droits de douane, ainsi qu’une prise de parole de la part des dirigeants américains.

D’après lui, l’impact le plus important de cet accord commercial de phase 1 sera l’amélioration attendue de la confiance des entreprises.

L’incertitude générée par les tensions commerciales a entraîné depuis 2018 la suspension de beaucoup de décisions d’investissements de la part des entreprises. Si l’accord est perçu comme un chemin ouvert en direction d’une détente, alors les entreprises américaines, chinoises mais aussi basées dans d’autres régions de l’Asie recommenceront à investir dans des projets qu’elles avaient suspendus, a estimé M. Draho.

« Si cela se produit, je pense que la perspective mondiale pour l’année prochaine sera bien meilleure que ce qui avait été annoncé il y a seulement un mois ou deux », a-t-il prédit.

Les récentes améliorations dans l’industrie et le commerce constatées dans certaines parties du monde pourraient se poursuivre en 2020 et la croissance mondiale pourrait connaître une accélération modérée, d’après M. Draho.

Ce sont les pays et régions les plus durement touchés par les tensions commerciales qui devraient bénéficier le plus des derniers progrès, a-t-il dit.

L’évaluation actuelle des capitaux américains reflète déjà l’accord de phase 1. Une éventuelle hausse des marchés de capitaux américains dépend de la performance des facteurs économiques tels que la confiance des entreprises, l’investissement et les bénéfices du secteur privé, a conclu M. Draho.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la Newsletter