Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Les participants au JCPOA réaffirment leur engagement à l’accord sur le nucléaire iranien

Le Haut représentant de l’Union européenne (UE) pour les affaires étrangères et la politique la sécurité, Josep Borrell, a déclaré vendredi que les parties prenantes de l’accord sur le nucléaire iranien avaient confirmé une nouvelle fois leur détermination à préserver cet accord.
M. Borrell a fait cette déclaration dix jours après que les ministres des Affaires étrangères de France, d’Allemagne et du Royaume-Uni ont activé un mécanisme de résolution des litiges auprès de la Commission conjointe du Plan d’action global commun (Joint Comprehensive Plan of Action – JCPOA).
« Tous les participants au JCPOA ont réaffirmé leur détermination à préserver cet accord, ce qui est dans l’intérêt de tous », a-t-il indiqué dans un Tweet.
M. Borrell a précisé que des consultations bilatérales et collectives étendues avaient été entreprises pour assurer le maintien de l’engagement de toutes les parties prenantes.
« Nonobstant les divergences sur les modalités, nous sommes d’accord sur le fait qu’il y a besoin de davantage de temps en raison de la complexité des questions impliquées. Le calendrier a par conséquent été prolongé », a dit M. Borrell.
Toutes les parties ont convenu de poursuivre les discussions au niveau des experts en vue de résoudre les problèmes concernant la mise en oeuvre de l’accord sur le nucléaire, ainsi que l’impact plus général du retrait des Etats-Unis du JCPOA.
La Commission conjointe se réunira en février, a ajouté M. Borrell.
Des sources du ministère chinois des Affaires étrangères ont indiqué que les parties avaient convenu de déployer les plus grands efforts pour éviter de déférer l’affaire devant le Conseil de sécurité de l’ONU, un scénario qui pourrait se réaliser si tous les efforts pour sauver l’accord fragilisé s’avéraient vains.
Le JCPOA est un accord qui a été conclu en 2015 entre l’Iran et le groupe P5+1 (cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies, à savoir les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la Russie, la France et la Chine, plus l’Allemagne) en vue de trouver une solution complète et à long terme au dossier nucléaire iranien. Il a reçu la validation du Conseil de sécurité de l’ONU et le soutien de l’UE.
Les Etats-Unis ont annoncé leur retrait de cet accord en 2018.

Les commentaires sont fermés.

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la Newsletter