Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Un second confinement pourrait « briser la vague » du COVID-19, selon Angela Merkel

S’exprimant pour défendre les mesures sanitaires mises en place en Allemagne face à la seconde vague de COVID-19, la chancelière Angela Merkel a déclaré lundi que ce second confinement pourrait « briser la vague ».

« Si nous continuons comme ça pendant un mois avec constance, cela pourrait briser cette seconde vague », a déclaré Mme Merkel lors d’une conférence de presse, ajoutant, « cela signifie bien sûr pendant quatre semaines renoncer à beaucoup de choses qui font la beauté de la vie ».

Après que le nombre quotidien d’infections du COVID-19 a atteint un nouveau record national à 19.000 samedi dernier, le gouvernement fédéral et les gouvernements régionaux allemands ont convenu de restrictions renforcées sur la vie quotidienne, telles que la fermeture des restaurants et bars, pour tout le mois de novembre.

Mme Merkel a mis en garde qu’il était désormais impossible de retracer clairement un grand nombre d’infections. Dans 75% des cas recensés en Allemagne, il n’est pas possible actuellement de déterminer où une personne a été infectée par le COVID-19, selon Mme Merkel.

Lundi, le nombre d’infections du COVID-19 en Allemagne a augmenté de 12.097 en une journée, portant le nombre total à ce jour à 545.027, selon l’Institut Robert Koch (RKI), l’agence du gouvernement fédéral dédiée au contrôle et à la prévention des maladies. Le nombre de décès dus au COVID-19 a augmenté de +49 au cours des dernières 24 heures, pour atteindre un total de 10.530.

Mme Merkel a souligné que l’Allemagne devrait ramener son taux d’incidence sur sept jours, d’environ 127,8 pour 100.000 habitants actuellement, à un niveau de 50 pour 100.000. Par conséquent, il est nécessaire d’agir avec constance et de « réduire les contacts chaque fois que possible ».

« Le virus punit les demi-mesures », a souligné Mme Merkel. « Nous avons entre nos mains à tous la possibilité de faire de ce mois de novembre un succès commun, un tournant permettant de revenir à la traçabilité de la pandémie ».

Si l’Allemagne réussissait à ralentir la propagation du virus dans les quatre prochaines semaines, cela produirait les conditions nécessaires pour dégager « plus de libertés » en décembre, a souligné Mme Merkel.

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter