Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Je fais un don

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Des experts africains appellent à une réponse d’urgence contre l’épidémie de coronavirus Covid-19

Des experts africains ont appelé à une réponse d’urgence contre le COVID-19, suite aux premiers cas confirmés recensés en Afrique, notamment après sa propagation rapide en Europe, le nouvel épicentre du coronavirus.

« Maintenant, on ne parle plus de préparation, mais de réponse puisqu’il y a des cas de malades confirmés. Il y a des mécanismes de coordination clairs qui sont identifiés, des hommes avec des compétences avérées qui travaillent à mettre en œuvre ce plan. Nous sommes au début de l’épidémie ici, mais il faut accélérer les choses, renforcer ce qui existe et se féliciter du partenariat qui existe autour de ce plan de préparation et de réponse », a averti Alimata Diarra-Nama, représentante résidente de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Burkina Faso.

Selon Mary Stephen, chargée de la préparation aux urgences sanitaires du Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique, la quasi-totalité des cas actuellement détectés en Afrique sont des cas d’importation, principalement en raison des fréquents mouvements de personnes entre les zones touchées et l’Afrique.

Le premier objectif des pays africains est de ne pas rater le premier cas lors de la détection, sinon une épidémie pourrait se produire, a-t-elle déclaré dans une interview exclusive à Xinhua.

Elle a indiqué que l’OMS avait évalué la situation des pays africains au début de l’épidémie pour comprendre comment ils devaient renforcer leur capacité de riposte au virus. Nombre d’entre eux ont activé des centres d’urgence de santé publique et des mécanismes de coordination, élaborant un plan de préparation et de réponse au niveau national, selon elle.

Pour l’Afrique, l’épidémie de COVID-19 est déjà en cours, a estimé le Dr Sakoba Keïta, directeur général de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS), relevant du ministère guinéen de la Santé, soulignant le risque de propagation du virus venant de l’Europe. « C’est vrai que la Guinée s’est classée en zone de risque élevé à cause du fait que les voyages des passagers entre nous et l’Europe est très intense. Tous les jours, nous avons des compagnies aériennes qui font la navette entre la Guinée et l’Europe », a-t-il indiqué.

De ce fait, il a recommandé à son pays de réduire les missions non importantes, et appelé tous les pays africains à échanger des informations et des stratégies de lutte, à limiter les déplacements des habitants des pays touchés vers le continent africain et à mettre en place un système de contrôle et de suivi de ceux venant pour des raisons essentielles, ainsi qu’à une plus grande volonté politique pour que les efforts nécessaires puissent être pris en charge très rapidement dans les budgets nationaux.

Soutenir le journal Chrétien

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%

Soutenez Bible audio

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter