Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Adhérer

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Covid-19 : La Chine va renforcer sa coordination avec la France pour soutenir l’OMS

Partager sur:

BEIJING, 27 mai (Xinhua) — La Chine souhaite renforcer sa coordination avec la France pour augmenter le soutien politique et les financements à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), mobiliser conjointement des ressources internationales et remporter la bataille contre la pandémie de COVID-19, a déclaré mardi le conseiller d’Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi.

Au cours d’une conversation téléphonique avec Emmanuel Bonne, conseiller diplomatique du président français Emmanuel Macron, M. Wang a rappelé que les affaires de Hong Kong faisaient partie des affaires internes de la Chine et que son pays apprécie l’attitude prudente de la France concernant les sujets liés à Hong Kong, espérant que la France adoptera une position objective et impartiale.

M. Wang a souligné que la Chine et la France avaient maintenu une communication étroite dans la lutte conjointe contre la pandémie, ce qui a démontré le haut niveau de leur coordination stratégique.

En tant que membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies et grands pays responsables, a-t-il poursuivi, les deux Etats devraient jouer un rôle plus actif dans l’actuelle situation internationale incertaine.

Rappelant le fait que le président chinois Xi Jinping et son homologue français ont récemment participé à l’ouverture de la 73e session de l’Assemblée mondiale de la santé (AMS) par visioconférence, M. Wang a affirmé que la Chine et la France ont contribué au succès de cette assemblée.

Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, prend la parole lors de la 73e session de l’Assemblée mondiale de la santé (AMS) au siège de l’OMS à Genève, en Suisse, le 18 mai 2020.

La Chine est disposée à travailler avec toutes les parties pour mettre en oeuvre l’Initiative sur la suspension du service de la dette pour les pays les plus pauvres adoptée lors d’une récente réunion du Groupe des 20, a indiqué M. Wang, appelant les créanciers multilatéraux et commerciaux à prendre part à cette initiative.

Le pays est prêt à collaborer avec la France pour mener une coopération trilatérale active avec l’Afrique et aider les nations du continent à combattre la pandémie, a-t-il ajouté.

La Chine soutient l’initiative de la France de tenir un sommet virtuel des dirigeants des cinq membres permanents du Conseil de sécurité alors que ces cinq Etats ont la responsabilité d’envoyer un signal positif de renforcement de la coopération internationale antiépidémique, a expliqué M. Wang, en espérant que la France continuera de jouer son rôle pour que les cinq pays atteignent un consensus à ce sujet.

En accord avec la Constitution de la République populaire de Chine et la Loi fondamentale de la région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong (HK), la décision de l’Assemblée nationale populaire (APN, parlement chinois) d’établir et d’améliorer le système juridique et les mécanismes d’application de loi pour la RAS de HK afin de préserver la sécurité au niveau national est un choix nécessaire en vue de garantir la paix et la stabilité durables de Hong Kong, ce qui est raisonnable, légal et parfaitement légitime, a martelé M. Wang.

Aucun pays ni aucune région ne peut laisser sa sécurité sans défense.

Cette démarche de la Chine a pour objectif de combler un vide juridique dans la législation de sécurité nationale de Hong Kong, ce qui ne diminuera pas le haut degré d’autonomie de Hong Kong et favorisera au contraire la promotion d’un développement stable et durable du principe « un pays, deux systèmes », l’amélioration du système juridique de Hong Kong et la protection renforcée des intérêts des investisseurs de différents pays.

Pour sa part, M. Bonne a félicité la Chine pour la tenue de ses « deux sessions » après avoir réalisé de grands progrès dans la lutte contre la pandémie.

Alors que la communauté internationale est déstabilisée par des tensions et des malentendus liés à la pandémie de COVID-19, la France est disposée à approfondir sa communication stratégique avec la Chine, renforcer la confiance mutuelle et mener une coordination multilatérale, a-t-il déclaré.

Des experts médicaux de l’hôpital Zhongnan de l’université de Wuhan échangent des expériences avec leurs homologues français lors d’une visioconférence à Wuhan, dans la province centrale du Hubei en Chine, le 24 mars 2020. (Photo : Xinhua/Gao Xiang)

MM. Xi et Macron ont exprimé des points de vue convergents à l’AMS, a souligné M. Bonne, ajoutant que la France est prête à approfondir sa coordination avec la Chine pour concrétiser l’esprit des paroles des deux chefs d’Etat et promouvoir ensemble la coopération internationale antiépidémique.

La France souhaite travailler avec la Chine pour appuyer la mise en oeuvre de l’Initiative sur la suspension du service de la dette pour les pays les plus pauvres et aider conjointement l’Afrique à lutter contre la pandémie, a-t-il poursuivi.

La France remercie la Chine pour son soutien à la tenue d’une visioconférence des cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU, a indiqué M. Bonne, ajoutant qu’étant donné la complexité de la situation internationale actuelle, il est primordial que les cinq Etats fassent preuve de solidarité et à cet égard, la France est disposée à maintenir la communication avec toutes les parties.

La partie française respecte la souveraineté nationale de la Chine et comprend le caractère sensible des affaires liés à Hong Kong, a-t-il souligné.

La France n’a aucune intention d’intervenir dans les affaires de Hong Kong, a affirmé M. Bonne, qui espère que les questions concernées seront réglées de manière appropriée au sein du cadre « un pays, deux systèmes ».

A lire aussi:

Emmanuel Bonne

OMS

Wang Yi

Vous appréciez nos publications? Soutenez-nous !

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour poursuivre notre mission. Pour plus d’information, cliquez ici.

Les commentaires sont fermés.

Adhérez au Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Adhérez à nos publications...

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter