Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Trump sur la défensive après des révélations sur ses impôts

par Susan Cornwell et Trevor Hunnicutt

WASHINGTON (Reuters) – A la veille d’un premier débat face à Joe Biden, son rival démocrate pour la présidentielle du 3 novembre, Donald Trump s’est retrouvé lundi sur la défensive après des révélations du New York Times sur ses impôts.

Selon le quotidien, qui a mené une enquête à partir d’un examen de documents fiscaux, le président américain a payé des montants extrêmement faibles en impôts sur le revenu ces dernières années en déclarant de lourdes pertes pour ses entreprises, effaçant ainsi des centaines de millions de dollars de revenus.

L’ancien homme d’affaires a payé seulement 750 dollars d’impôts fédéraux en 2016 et 2017, et il n’a versé aucun impôt sur le revenu lors de dix des quinze dernières années en dépit des 427,4 millions de dollars qu’il a perçus au cours de l’année 2018 pour son émission de télé-réalité et d’autres contrats de parrainage et accords de licence.

Le président américain, qui vise un second mandat en novembre, a été en mesure d’alléger sa note en faisant état de lourdes pertes de ses entreprises. Il a déclaré 47,4 millions de dollars de pertes en 2018, bien qu’il ait revendiqué au moins 434,9 millions de revenus dans une déclaration de situation financière cette année-là.

« J’AVAIS LE DROIT, COMME TOUT LE MONDE, À DES DÉDUCTIONS »

« J’ai payé plusieurs millions de dollars d’impôts mais j’avais droit, comme tout le monde, à des déductions et des crédits d’impôt », a réagi lundi soir Donald Trump sur Twitter. « J’ai très peu de dettes par rapport à la valeur des actifs », a-t-il ajouté.

Il avait auparavant, dans la matinée, démenti l’article du New York Times, dénonçant une « fake news », lors d’une conférence de presse à la Maison blanche.

La présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a déclaré sur MSNBC qu’il n’était « pas juste » que Donald Trump s’acquitte de moins d’impôts qu’une famille d’Américains moyens, ajoutant que l’endettement du président, tel que révélé par le New York Times, posait des questions en terme de sécurité nationale.

Alors qu’essaimait sur Twitter le hashtag #IPaidMoreTaxesThanDonaldTrump (Je paie plus d’impôts que Donald Trump), Jared Bernstein, l’un des principaux conseillers économiques de Joe Biden, a estimé que l’article du Times soulignait la nécessité de simplifier le code des impôts afin de garantir que des milliardaires comme l’actuel président versent leur juste écot.

Donald Trump a refusé à maintes reprises de publier ses déclarations de revenus, une rupture avec la tradition pour les candidats à la présidence américaine, en affirmant que celles-ci faisaient l’objet d’un audit.

Le New York Times a indiqué avoir obtenu des déclarations de revenus couvrant plus de deux décennies pour Donald Trump et des sociétés au sein de son empire. Il a précisé n’avoir aucune information sur les déclarations personnelles de revenus de Trump pour 2018 et 2019.

Donald Trump et Joe Biden s’affronteront pour la première fois en face à face pendant une heure et demie mardi à Cleveland, dans l’Ohio.

(Version française Jean Terzian, Claude Chendjou et Jean-Stéphane Brosse)

tagreuters.com2020binary_LYNXMPEG8R0CT-FILEDIMAGE

Les commentaires sont fermés.

Bible.audio,

Le Journal Chrétien a lancé un site d’étude biblique en ligne (bible.audio) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter