Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Je fais un don

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

« Nous ferons ce qui est nécessaire pour garantir la survie d’Air France », déclare Le Maire

PARIS (Reuters) – La France fera « ce qui est nécessaire » pour garantir la survie d’Air France, a déclaré lundi Bruno Le Maire, alors que le gouvernement néerlandais a prévenu ce week-end qu’elle n’était pas acquise.

« Nous, nous ferons ce qui est nécessaire pour garantir la survie d’Air France », a déclaré sur France 2 le ministre français de l’Economie et des Finances.

« Nous avons déjà fait beaucoup, nous continuerons à le faire, nous demanderons aussi des efforts à Air France en terme de compétitivité, en termes de lutte contre le réchauffement climatique, mais nous avons soutenu Air France et nous continuerons à le faire », a ajouté le ministre.

Bruno Le Maire était interrogé sur les déclarations de son homologue néerlandais, qui a prévenu dimanche qu’Air France-KLM pourrait ne pas survivre à la crise actuelle si le groupe franco-néerlandais ne réduit pas suffisamment ses coûts.

« La survie d’Air France-KLM n’est pas acquise », a dit le ministre néerlandais des Finances, Wopke Hoekstra.

« Ils devront s’attaquer à leur base de coûts, même si les choses restent en l’état. Mais si la situation se prolonge jusqu’à la fin de l’année prochaine, alors ils devront réduire (les coûts) encore plus drastiquement. »

La survie à court terme du groupe aérien est assurée par le soutien financier des gouvernements français et néerlandais avec des prêts cumulés de 10,4 milliards d’euros qui doivent lui permettre de faire face aux conséquences de la pandémie de coronavirus sur son activité.

KLM, la filiale néerlandaise, s’est engagée en échange à supprimer 1.500 postes, réduire ses effectifs d’environ 20% et à geler les augmentations de salaires prévues pour 2020. Air France va supprimer de son côté 6.500 emplois, soit 16% de son effectif, d’ici 2022.

Air France-KLM a indiqué le mois dernier perdre 10 millions d’euros par jour en raison de la crise.

Soutenir le journal Chrétien

A travers le monde, vous êtes des milliers à lire le Journal Chrétien quotidiennement, pour y retrouver quelque chose d’unique: une actualité, une dépêche, un témoignage, une méditation, une étude biblique ou d’autres ressources bibliques gratuites. C’est pourquoi il est si important que ce média chrétien demeure un service quotidien, gratuit et sans publicité. Cependant, un journalisme de qualité a un coût. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au coeur de l’univers digital, votre soutien financier ponctuel ou régulier demeure indispensable. Je fais un don.

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%

Les commentaires sont fermés.

Soutenez Bible audio

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter