Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Adhérer

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Coronavirus: L’Autriche instaure un couvre-feu et ferme les restaurants

Partager sur:

VIENNE (Reuters) – Le gouvernement autrichien a annoncé samedi l’instauration d’un couvre-feu nocturne et la fermeture des cafés, bars et restaurants à l’exception de la vente à emporter, en expliquant que le niveau des infections par le coronavirus approchait d’un niveau insupportable pour le système hospitalier.

« Nous n’avons pas pris cette décision à la légère mais elle est nécessaire », a déclaré le chancelier Sebastian Kurz lors d’une conférence de presse.

Le nombre quotidien des nouvelles infections en Autriche a dépassé 5.600 vendredi, un record, se rapprochant du seuil de 6.000 auquel, selon le gouvernement les hôpitaux risquent la saturation de leurs capacités d’accueil.

Les nouvelles mesures de restriction entreront en vigueur mardi et le resteront jusqu’à la fin novembre. Le couvre-feu s’appliquera de 20h00 à 06h00.

Les magasins, les entreprises, les crèches et les écoles primaires resteront ouverts tandis que les collèges, les lycées et les université passeront à l’enseignement à distance, a précisé le chef du gouvernement.

Les théâtres seront fermés et les hôtels ne pourront accueillir que des voyageurs d’affaires.

(François Murphy, version française Marc Angrand)

tagreuters.com2020binary_LYNXMPEG9U0I8-FILEDIMAGE

Vous appréciez nos publications? Soutenez-nous !

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour poursuivre notre mission. Pour plus d’information, cliquez ici.

Les commentaires sont fermés.

Adhérez au Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Adhérez à nos publications...

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter