Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Je fais un don

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Allemagne: Le SPD choisit Scholz pour briguer la chancellerie en 2021

          par Thomas Escritt
          BERLIN (Reuters) - Le Parti social-démocrate (SPD) allemand a proposé lundi qu'Olaf Scholz, le ministre des Finances qui est son responsable le plus populaire dans les sondages, soit son candidat à la succession d'Angela Merkel à la chancellerie l'an prochain.
          Ce choix confirme le retour au premier plan de l'ancien maire de Hambourg, grand perdant l'an dernier de la bataille pour la direction du SPD face à un duo de l'aile gauche du parti formé par Saskia Esken et Norbert Walter-Borjans. 
          "Maintenant c'est officiel", a écrit Olaf Scholz sur Twitter. "La direction du parti m'a désigné à l'unanimité candidat à la chancellerie. Je me réjouis de mener une campagne électorale joyeuse, loyale et réussie."
          On ignore pour l'instant qui sera le candidat de la CDU-CSU, l'alliance conservatrice allemande, pour succéder à Angela Merkel au terme de son quatrième mandat de quatre ans. 
          La chancelière, qui a 66 ans, a déjà annoncé qu'elle ne serait pas candidate à un nouveau mandat à la tête du gouvernement. 
          Pour Olaf Scholz, la tâche s'annonce ardue: le SPD, qui a disputé pendant des décennies à la CDU le titre de principal parti d'Allemagne, n'a plus remporté d'élections nationales depuis 2002 et stagne désormais au troisième rang des intentions de vote, derrière les conservateurs et les Verts.
          "Nous savons que nous avons beaucoup de retard à rattraper", a observé Olaf Scholz lors d'une conférence de presse. "Mais personne n'est hors de portée."
          Le ministre des Finances a dit se fixer comme objectif   d'"obtenir nettement plus que 20% des voix" aux législatives de 2021. Le SPD avait recueilli 20,5% des voix aux dernières élections fédérales, en 2017. Mais aux européennes de 2019, la formation sociale-démocrate a été durement sanctionnée, reculant à 15,5% des voix, loin derrière les écologistes.
          Olaf Scholz a pour lui une troisième place dans les études d'opinion sur les personnalités politiques préférées des Allemands, derrière Angela Merkel et son ministre de la Santé, Jens Spahn, qui passe pour un possible successeur de la chancelière.
          Le SPD compte notamment sur l'évolution de l'image publique du ministre des Finances liée à la crise du coronavirus: longtemps perçu comme un défenseur strict de l'équilibre budgétaire, Olaf Scholz est devenu ces derniers mois l'un des principaux responsables du soutien budgétaire à l'économie à coups de milliards d'euros, ce qui pourrait profiter à son parti lors des élections de 2021.
          "La question est de savoir quelle voie va emprunter l'Allemagne après la crise du coronavirus", a-t-il dit devant la presse. "Est-ce que ce sera celle de la reconstruction et du renforcement de notre Etat social, ou celle d'une complète remise en cause de tout cela ?"
          "La nomination d'Olaf Scholz est une bonne décision au bon moment", a commenté Gerhard Schröder, dernier chancelier SPD en date, au quotidien Handelsblatt. 
          <p />
           (Avec Thomas Seythal, version française Marc Angrand et Jean-Stéphane Brosse, édité par Jean-Michel Bélot)
        <a href="https://www.chretiens.info/depeches/allemagne-le-spd-choisit/2020/08/10/16/37/attachment/allemagne-le-spd-choisit-scholz-pour-briguer-la-chancellerie-en/"><img src="https://chretiens.info/chretien/Reuters_Direct_Media/FranceOnlineReportTopNews/tagreuters.com2020binary_LYNXNPEG7914S-FILEDIMAGE-scaled.jpg" alt="tagreuters.com2020binary_LYNXNPEG7914S-FILEDIMAGE"></a>

tagreuters.com2020binary_LYNXNPEG790M9-FILEDIMAGE

Soutenir le journal Chrétien

A travers le monde, vous êtes des milliers à lire le Journal Chrétien quotidiennement, pour y retrouver quelque chose d’unique: une actualité, une dépêche, un témoignage, une méditation, une étude biblique ou d’autres ressources bibliques gratuites. C’est pourquoi il est si important que ce média chrétien demeure un service quotidien, gratuit et sans publicité. Cependant, un journalisme de qualité a un coût. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au coeur de l’univers digital, votre soutien financier ponctuel ou régulier demeure indispensable. Je fais un don.

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%

Laisser un commentaire

Soutenez Bible audio

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter