Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

A Donges, « l’arrêt conjoncturel » de la raffinerie Total inquiète ses salariés

Touchée par le ralentissement de la consommation de carburant, la raffinerie Total de Donges, en Loire-Atlantique, va stopper sa production ce mardi 1er décembre après-midi « dans l’attente de meilleures conditions économiques », une perspective qui inquiète les syndicats.

La CGT et la CFDT redoutent que cet arrêt « conjoncturel » se transforme en arrêt définitif, comme cela avait été le cas pour la raffinerie des Flandres, à Dunkerque (Nord), en 2010.

Ce lundi matin, 90% des salariés qui prenaient leur service ont répondu à l’appel à la grève reconductible lancé par les deux syndicats en amont de la réunion extraordinaire du Comité social et économique (CSE) de la raffinerie, a dit à Reuters Fabien Privé Saint-Lanne (CGT).

« On va vider nos stocks tout en continuant à alimenter les consommateurs, ce qui veut dire que Total est en train de créer les conditions préalables à l’importation de produits étrangers », pense le délégué syndical.

« Nos sous-traitants et intérimaires vont être la première variable d’ajustement. Ce n’est pas le même contexte qu’à Dunkerque, mais chat échaudé craint l’eau froide », ajoute-t-il.

Total, de son côté, justifie l’arrêt « pour les mois à venir » de la raffinerie de Donges par la « très forte dégradation des marges de raffinage » liée à la pandémie du Covid-19.

Cet arrêt « n’entraînera aucun chômage partiel », insiste-t-on au sein du groupe, puisque les salariés « poursuivront la surveillance des unités » et « réaliseront des travaux d’inspection et de maintenance ».

Une nouvelle réunion extraordinaire du CSE doit se tenir le 10 décembre.

L' »arrêt conjoncturel », poursuit la direction, ne remet pas non plus en cause le projet de modernisation de la raffinerie, un investissement de 450 millions d’euros.

(Édité par Henri-Pierre André)

Agir avec nous...

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique: totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité.

Le journal emploie une équipe de journalistes professionnels et collabore avec des agences de presse internationale, qui produisent chaque jour des articles, enquêtes et reportages sur les enjeux religieux, économiques, politiques, environnementaux et sociaux. Nous faisons cela car nous pensons que la publication d’informations fiables, transparentes et accessibles à tous sur ces questions est indispensable.

Vous comprenez donc pourquoi nous sollicitons votre soutien. Des dizaines de milliers de personnes viennent chaque jour s’informer sur le Journal Chrétien, et de plus en plus de lecteurs comme vous soutiennent le journal.

Les dons de nos lecteurs représentent 100% de nos ressources. Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, le journal serait renforcé. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir le Journal Chrétien en cliquant ici.

Téléchargez nos applications

Téléchargez nos applications

– L'application Bible.audio

Téléchargez l’application Bible.audio sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play. (appareils Android).

 

– L'application Journal Chrétien

Téléchargez l’application du Journal Chrétien sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play (appareils Android).

 

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter