Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Appels aux blocages de la CGT-Chimie, situation normale selon le gouvernement

DONGES, Loire-Atlantique (Reuters) – L’approvisionnement des stations-service en France est assuré normalement malgré les appels aux blocages de la CGT-Chimie, qui exige le retrait de la réforme des retraites, a déclaré mardi le ministère de la Transition écologique.

Au 34e jour de la mobilisation syndicale contre le projet gouvernemental, la CGT-Chimie appelle à bloquer les raffineries et les dépôts de carburants de mardi à vendredi.

La France compte sept raffineries et une bio-raffinerie (1) ainsi que 200 dépôts.

« Sept raffineries sur huit sont en grève », a affirmé mardi sur franceinfo Emmanuel Lépine, secrétaire général de la Fnic-CGT.

Exxon France, qui exploite deux raffineries en France, a déclaré que son site de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) était bloqué à la suite d’un mouvement de grève. Sa raffinerie de Port-Jérôme Gravenchon, en Seine-Maritime, fonctionne normalement, a précisé un porte-parole à Reuters.

Dans un communiqué, le ministère de la Transition écologique assure que depuis le début du mouvement social, « la production est ininterrompue dans les raffineries, les stocks dans les dépôts sont à un excellent niveau et l’approvisionnement des stations-service se poursuit normalement. »

« Ce (mardi) matin, le ministère confirme que toutes les raffineries de France métropolitaine continuent à produire, et que cinq raffineries sur sept connaissent des difficultés temporaires dans leurs expéditions. (…) Ce matin, seuls trois dépôts sur environ 200 connaissent des difficultés temporaires », peut-on lire.

Selon le ministère, « les stocks sont à un excellent niveau, équivalent à plus de trois mois de consommation de carburant. »

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a précisé sur RTL avoir demandé aux forces de l’ordre de « faire en sorte qu’il n’y ait pas de blocages de dépôts ».

(1) La France dispose de sept raffineries – Gonfreville-Normandie, Feyzin, Donges et Grandpuits qui appartiennent à Total, Fos-sur-Mer et Port-Jérôme Gravenchon (Exxon) et Lavera (PetroIneos) – et d’une bioraffinerie à La Mède (Total).

(Sophie Louet avec Stéphane Mahé et Geert De Clercq, édité par Henri-Pierre André)

tagreuters.com2020binary_LYNXMPEG060LN-BASEIMAGE

Les commentaires sont fermés.

Soutenez la création d’un service d’étude biblique en ligne

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter