Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

L’objectif de 100 milliards de dollars pour le climat n’a sans doute pas été atteint, dit l’OCDE

Faire un don au Journal Chrétien

par Kate Abnett

BRUXELLES (Reuters) – Les pays riches ont probablement raté leur objectif de financement de 100 milliards de dollars (84,8 milliards d’euros) du fonds destiné à aider les pays en développement à s’adapter au changement climatique, a déclaré Mathias Cormann, le secrétaire général de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

En 2019, dernière année pour laquelle des données sont disponibles, leur contribution s’élevait à 79,6 milliards de dollars contre 78,3 milliards en 2018 alors qu’ils se sont engagés à porter cette somme à 100 milliards d’ici 2020, précise l’OCDE dans son rapport actualisé sur le financement du climat.

La hausse entre 2018 et 2019 ne représente que 1,3 milliard d’euros et il faudrait donc une contribution d’environ 20 milliards supplémentaires pour parvenir à l’objectif de 100 milliards en 2020.

La pandémie de COVID-19 a contraint l’an dernier les Etats dans le monde entier à allouer leurs finances au redressement de leurs économies, ce qui renforce les craintes d’un impact sur le financement du climat.

« Même si les données dûment vérifiées pour 2020 ne seront disponibles qu’au début de l’année prochaine, il est évident que le financement climatique restera bien en deçà de son objectif », a prévenu Mathias Cormann, jugeant la légère hausse enregistrée en 2019 « décevante ».

Antonio Guterres, le secrétaire général de l’Onu, a déclaré pour sa part cette semaine que les discussions sur la COP26, prévue en novembre à Glasgow, pourraient échouer en raison de la défiance entre pays riches et pauvres au regard des tensions alimentées par l’engagement non tenu sur le financement du climat.

En 2019, l’essentiel du financement a servi à la réduction des émissions dans les pays en développement, tandis qu’un quart seulement des fonds a été utilisé pour s’adapter au changement climatique, indique l’OCDE.

Les contributions des pays riches portent sur des prêts et des subventions, ainsi que des investissements privés mobilisés par des organismes publics.

Les pays en développement assurent que les énormes investissements auxquels ils doivent faire face pour réduire les émissions polluantes ou se protéger des tempêtes, des inondations et de la montée des eaux sont tout simplement impossibles sans le soutien des pays développés.

L’Union européenne s’est engagée cette semaine à accroître davantage sa contribution au fonds climatique et a exhorté les Etats-Unis à intensifier la leur.

(Reportage Kate Abnett; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

tagreuters.com2021binary_LYNXMPEH8G0FY-FILEDIMAGE

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter