Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

A Paris, La Samaritaine va rouvrir ses portes après sept ans de travaux

par Silvia Aloisi

PARIS (Reuters) – LVMH a levé le voile lundi sur la nouvelle Samaritaine, qui doit permettre au groupe de luxe de capter une plus grande part des dépenses des touristes, une fois levées les restrictions liées à la pandémie de COVID-19.

Après sept ans de travaux de rénovation, le grand magasin de la rive droite construit il y a 150 ans et situé au coeur de Paris, entre la rue de Rivoli et la Seine, ouvrira ses portes au public mercredi. Le site, fermé depuis 15 ans, abritera également un hôtel et des boutiques de luxe.

L’inauguration du magasin s’est faite en présence d’Emmanuel Macron, qui était accompagné de son épouse Brigitte et de la maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo.

Bernard Arnault, PDG de LVMH, et son épouse Hélène, étaient également présents pour célébrer la réouverture de ce complexe transformé qui va, selon le groupe de luxe, permettre de créer quelque 3.000 emplois.

Le chef de l’Etat a qualifié le lieu situé au coeur de Paris de « formidable trésor patrimonial français ».

« Loin des ‘malls’ que l’on voit parfois, qui écrasent en quelque sorte, qui homogénéisent les arts de vivre de chaque pays, vous avez su partout à travers le monde garder les spécificités de chaque pays », a dit Emmanuel Macron.

La réouverture de La Samaritaine, initialement programmée en 2020, a été retardée en raison de la pandémie.

Malgré la levée progressive des restrictions depuis la mi-mai, les touristes étrangers, en particulier les non Européens, sont cependant encore peu présents dans l’Hexagone. Leurs dépenses représentent en France une source importante de revenus pour les marques haut de gamme.

LVMH, également propriétaire du grand magasin parisien haut de gamme Le Bon Marché, réalise en France 8% de ses 45 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

CINQ MILLIONS DE VISITEURS ATTENDUS

La Samaritaine, qui abrite 20.000 mètres carrés d’espaces commerciaux, se situe à proximité de la cathédrale Notre-Dame, qui attire de très nombreux touristes.

Célèbre pour sa façade Art déco, le grand magasin rénové, qui allie tradition et modernité, sera notamment équipé d’un tapis roulant de 100 mètres.

Face à la concurrence du commerce en ligne, les grands magasins ont entrepris de se réinventer, bien avant la pandémie, pour devenir des destinations de loisirs le temps d’une journée.

La crise sanitaire a contraint plusieurs enseignes prestigieuses, notamment aux Etats-Unis, à fermer.

Eléonore de Boysson, responsable Europe et Moyen-Orient de DFS Group, une société de duty free détenue majoritairement par LVMH qui gère le grand magasin, a estimé qu’il faudrait peut-être un ou deux ans pour que les touristes reviennent en masse en France.

La Samaritaine s’attend à accueillir environ cinq millions de visiteurs par an quand la situation reviendra à la normale.

« Nous voulions rouvrir à un moment où la vie commence à reprendre », a-t-elle déclaré.

La Samaritaine qui proposera 600 marques, dont 50 en exclusivité dans une large gamme de prix, veut rivaliser notamment avec le Printemps, contrôlé par le Qatar, et le groupe familiale les Galeries Lafayette.

Quelque 37 millions de clients visitent chaque année le principal magasin des Galeries Lafayette à Paris.

LVMH, qui a pris une première participation dans La Samaritaine en 2001, a dépensé 750 millions d’euros pour la rénovation de l’enseigne, qui dispose d’une façade extérieure en verre ondulé imaginée par le cabinet d’architectes japonais SANAA.

Le grand magasin a dû fermer ses portes en 2005 car il ne répondait plus aux normes de sécurité incendie.

Le complexe immobilier disposera d’un hôtel de luxe et de 96 ​​appartements dans le cadre d’un programme de logement social.

(Reportage Silvia Aloisi, avec la contribution d’Elizabeth Pineau; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot)

tagreuters.com2021binary_LYNXNPEH5K109-FILEDIMAGE

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter