Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Des Marocains attirés par les films du festival de Marrakech projetés sur « la Place sans sommeil »

MARRAKECH (MAROC), 30 novembre (Xinhua) — La place Jemaa el-Fna, dans le sud du Maroc, était plus animée que d’habitude vendredi soir.

Des milliers de personnes et de touristes se sont rassemblés devant un grand écran sur lequel a été retransmise la Cérémonie d’ouverture du 18e Festival international du film de Marrakech.

Située au cœur de Marrakech, la place Jemaa el-Fna, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, est considérée comme une « place sans sommeil » en raison du flux continu de personnes du matin au soir.

Vendredi soir, les colporteurs et les jongleurs de la place ont dû se reposer car le grand écran a fortement attiré l’attention de la foule.

S’adressant à la cérémonie d’ouverture, l’actrice britannique et présidente du jury du festival, Tilda Swinton, a déclaré : « Le Festival du film de Marrakech est une légende … C’est un phare pour les cinéastes du monde entier venus dans le monde entier pour se rencontrer. Le ciel africain, qui donne sa bénédiction sur nous tous ».

L’ouverture du festival a ensuite été officiellement annoncée par l’actrice australienne Naomi Watts.

Après la diffusion en direct, la foule sur la place ne s’est pas dispersée mais a dansé avec la musique, dans l’attente de la projection du film « King Kong », réalisé par le réalisateur néo-zélandais Peter Jackson.

La projection de films en plein air à la « place sans sommeil » fait partie intégrante du Festival international du film de Marrakech.

L’héroïne de « King Kong », arrivée sur la place, a salué la foule enthousiaste avant la projection du film.

« C’est merveilleux. Je suis honorée d’être ici et de partager ce film. Mes mémoires sur la production de ce film restent toujours frais. Regarder ce film en extérieur avec ce public est incroyable, C’est une expérience forte. Je me souviendrai de ce soir pour toujours », a indiqué la star australienne lors d’une interview accordée à Xinhua.

« C’est ma première participation au Festival du film de Marrakech. J’ai vu ‘King Kong’ au cinéma, mais l’atmosphère de regarder ce film sur la place est évidemment meilleure », a dit avec enthousiasme Malak Jbayli, une fille marocaine âgée de 14 ans.

Créé en 2001, le Festival international du film de Marrakech est consacré à la découverte et à la promotion de nouveaux talents du cinéma. Après plus d’une décennie, le festival du film est devenu un grand événement culturel sur le continent africain.

Mohamed Lamdaghri, un habitant de Marrakech âgé de 67 ans, a suivi toutes les éditions de l’événement.

Selon ses observations, le Festival international du film de Marrakech s’améliore chaque année.

M. Lamdaghri, qui est venu avec sa famille pour voir le film « King Kong » sur la place, a indiqué que le festival offre aux habitants locaux l’occasion d’admirer le charme des films internationaux.

La 18e édition du festival durera jusqu’au 7 décembre, au cours de laquelle les principales salles de cinéma de Marrakech et la place Jemaa el-Fna projetteront 98 films issus de 34 pays et régions.

Quatorze films, dont un film d’un réalisateur chinois, ont été sélectionnés pour la compétition principale et seront en lice pour des prix.

Les commentaires sont fermés.

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la Newsletter