Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Un sorcier vaudou transformé par Jésus enseigne aujourd’hui la délivrance

Partager sur:

Curtis « Earthquake » Kelley, né dans une famille d’immigrés haïtiens ayant un long héritage dans la sorcellerie, a été initié très tôt aux rites du vaudou. Mais alors qu’il a vécu un plongeon en enfer provoqué par la drogue, il a décidé qu’il voulait s’en sortir et s’est rendu dans une église.

Comme il était 7ème né d’une une famille d’immigrés haïtiens à New York, Curtis « Earthquake » Kelley était celui qui était désigné pour être le successeur de son père qui pratiquait le vaudou haïtien.

Il a donc appris à jeter des sorts, à faire des projections astrales, à prononcer des séances de spiritisme et à manipuler ses clients, rapporte God Reports qui relate son histoire. Lorsqu’il a vu des démons entrer et sortir de son étage – et surtout après un plongeon en enfer provoqué par la drogue – Curtis a pourtant décidé qu’il voulait en sortir.

Pendant toute son enfance, si son père et ses frères s’étaient profondément enfoncés dans l’occultisme et la drogue, sa mère était chrétienne et priait pour lui. Le jour où, sous l’influence de la drogue, il a vécu sa descente en enfer, il a supplié ses frères de l’emmener jusqu’à sa mère.

Et des mains surnaturelles l’ont tiré de l’enfer.

« J’ai entendu cette voix qui disait : ‘A cause des prières de ta mère et parce que tu as été choisi pour faire un travail pour nous, tu as été sauvé' »

Après cet épisode particulièrement effrayant, Curtis s’est rendu à l’église à contrecœur, et le troisième jour du réveil, en décembre 1971, l’évangéliste l’a appelé à avancer :

« Jeune homme, Dieu veut te sauver. Dieu dit : « Je t’aime ». Je veux te sauver », se souvient Curtis. « Je ne voulais rien avoir à faire avec l’église parce que je pensais qu’elle était faible. Mais quand j’ai entendu que Dieu m’aimait, je suis monté jusqu’à l’estrade. »

Curtis a abandonné sa vie à Jésus comme son Seigneur et son Sauveur et est né de nouveau.

Après sa conversion, Curtis s’est lancé dans la boxe. Il était doué dans le combat à mains nues et a attiré l’attention du promoteur Don King, qui l’a présenté comme un boxeur super lourd avec Mike Tyson, qui était de la catégorie des poids lourds, dit Curtis.

Il a connu un certain succès – dans l’ombre de Tyson – mais en raison d’une collision frontale en 1986 a brusquement mis fin à son incursion dans le sport.

Curtis est entré au ministère. Au début des années 1990, il tenait un programme de désintoxication dans une église de Los Angeles lorsque deux participants bien habillés – un mari et une femme – ont attiré son attention.

« Vous n’avez pas l’air d’avoir de problèmes avec la drogue », lui dit Curtis à un moment opportun.

« Oh non », lui répondit l’homme. « Nous sommes ici pour notre fils. Notre fils est très mal en point. »

Avec les connaissances qu’il a acquises, cet homme a aidé son fils à se libérer de la drogue. Aujourd’hui, ce fils est un ingénieur qui a réussi, dit Curtis.

Il s’avère que ce participant était professeur à l’USC et qu’il a demandé au doyen de l’université d’accepter que Curtis donne un cours sur la délivrance et la démonologie pendant un semestre.

Curtis a été pasteur d’une église à Hollywood de 2004 à 2009, puis à New York. Aujourd’hui, il a surtout voyagé. Le besoin est si grand qu’il a commencé à se demander comment multiplier l’impact de son enseignement sur les dangers de l’occultisme.

C’est ainsi qu’est née l’idée de lancer des écoles de délivrance dans toutes les grandes villes américaines. Seul le Covid-19 l’a déjà empêchée de se lancer. Il a utilisé ses nombreuses relations avec des pasteurs et des leaders à travers les États-Unis pour aider à la naissance de l’école et enseigner « le A à Z de la délivrance ».

Aujourd’hui, Curtis, 64 ans, utilise son doctorat honorifique pour enseigner aux chrétiens les mécanismes de la délivrance de l’oppression démoniaque, de la maladie physique aux enchevêtrements avec le péché. Selon Curtis Kelley, en effet, les chrétiens sont ignorants de la stratégie de l’ennemi

« Mon peuple souffre d’un manque de connaissances », cite Curtis. « Mon peuple va en captivité à cause du manque de connaissance. L’ennemi n’est pas correctement défié dans l’église. »

Vous appréciez nos publications? Soutenez-nous !

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour poursuivre notre mission. Pour plus d’information, cliquez ici.

Téléchargez nos deux applications

– L’APPLICATION BIBLE.AUDIO

Téléchargez l’application Bible.audio sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play. (appareils Android).

– L’APPLICATION JOURNAL CHRÉTIEN

Téléchargez l’application du Journal Chrétien sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play (appareils Android).

NB. Si vous résidez en France, vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%.

Les commentaires sont fermés.

Adhérez au Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Adhérez à nos publications...

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter