Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

La guérison miraculeuse après une morsure de serpent ouvre la voie à l’Évangile en Colombie

Partager sur:

Des missionnaires locaux ont prié pour leur fille mordue par un serpent des mines venimeux dans un village éloigné de tout accès aux soins de Colombie. A la vue de la survie de la jeune adolescente, plusieurs villageois se sont convertis.

C’est une morsure de vipère des mines, plutôt que la pandémie de Covid-19, qui a inquiété récemment les parents d’une jeune fille mordue par un serpent dans le centre de la Colombie rapporte Christian Aid Mission.

L’adolescente, fille de missionnaires locaux, a été mordue par le serpent venimeux dans un village de la jungle si isolé que l’accès aux soins médicaux était impossible.

« Ses parents ont prié pour elle, et ils avaient pleinement confiance que Dieu était tout-puissant pour arrêter et expulser ce poison de leur fille, et qu’elle ne mourrait pas », a déclaré à Christian Aid Mission le responsable du ministère indigène.

En s’appuyant avec foi sur la puissance de Dieu telle qu’elle s’est manifestée lorsqu’une morsure de serpent n’a fait aucun mal à l’apôtre Paul en Actes 28:3-6, les parents ont prié sans cesse, a encore affirmé le responsable.

« Notre couple de missionnaires a prié avec ferveur pour sa guérison », a-t-il dit. « Le Seigneur a en effet restauré la santé de la jeune fille, et de nombreux membres de sa communauté ont vu et cru en Jésus, car c’était vraiment un miracle qu’elle ait survécu. »

Les missionnaires n’étaient plus automatiquement rejetés par certains villageois, et les travailleurs d’autres régions, servant Dieu avec zèle ont également gagné la confiance des animistes tribaux en mettant en pratique le commandement biblique consistant à aider les pauvres.

La pandémie ouvre les cœurs

La Colombie a réussi à ralentir la propagation du coronavirus grâce à confinement de six mois, bien qu’elle ait atteint plus d’un million de cas au 24 octobre et que plus de 30 000 personnes soient mortes.

De nombreuses personnes ont été incapables de travailler en raison des quarantaines à grande échelle pour contenir la pandémie, et leurs familles sont affamées, a déclaré le chef du ministère chrétien, ajoutant que le soutien des donateurs de la Christian Aid Mission a permis aux travailleurs de distribuer de la nourriture à plus de 500 familles dans tout le pays.

L’aide que les villageois ont reçue des missionnaires locaux dans le cadre de la pandémie COVID-19 a adouci bien des cœurs. Incapables de travailler en raison des restrictions imposées pour contenir la propagation du coronavirus, de nombreux bénéficiaires de l’aide ont changé d’avis à l’égard des missionnaires locaux, certains demandant pardon pour les attitudes hostiles.

« Ce sont des gens qui ont rejeté le message du salut à plusieurs reprises en raison de leur dureté de cœur et qui ont maintenant changé après avoir reçu notre don de nourriture pour soutenir leurs familles », a déclaré le chef de file. « Ils ont dit que, même s’ils ont rejeté nos missionnaires, nos travailleurs ne leur ont pas rendu la pareille avec indifférence. Au contraire, nous avons fait preuve de beaucoup d’amour et de solidarité dans ces moments difficiles ».

Les travailleurs ont saisi cette occasion pour expliquer que l’amour de Dieu les motive à aider les villageois, et ils ont expliqué à partir de la Bible le plan du Seigneur pour la réconciliation et le salut en Jésus-Christ, a-t-il dit. Les missionnaires dans diverses zones rurales ont voyagé à moto, à cheval, en canoë et à pied pour apporter des colis de nourriture et l’évangile, a-t-il dit. Ils ont ensuite effectué des visites personnelles.

La Parole touche des vies

Les missionnaires locaux atteignent les gens qui vivent loin des villages ou des villes où aucune Bible n’avait jamais été visible. Après leur avoir expliqué l’Evangile, les collaborateurs ont laissé des Bibles et des textes clés à lire. La Parole de Dieu fait la plus grande partie du travail.

« Quand nous revenons, ils sont heureux et nous disent ce qu’ils ont étudié, et ils sont convaincus que ce que Jésus a fait est vrai », a déclaré le chef. « Ensuite, nous continuons à les encourager à poursuivre la lecture, et nous sommes heureux de clarifier ce qu’ils ne comprennent pas. Dans certains cas, ils nous demandent de leur donner une autre Bible pour en faire don à un voisin ou un parent qui se trouve dans un autre endroit ou une autre maison ».

En raison de la pandémie, la plupart des activités de formation de disciples se font par téléphone et par des visites bihebdomadaires ou mensuelles. Les missionnaires locaux laissent du matériel biblique aux gens pour qu’ils l’étudient et répondent aux questions à la fin de chaque leçon, a-t-il dit.

« Nous remercions notre Dieu qui nous a donné la capacité d’utiliser les moyens technologiques et l’internet pour nous maintenir en contact avec les différents membres de la congrégation et les familles, les encourageant à rester fermes dans leur foi en Jésus-Christ », a déclaré le responsable. « Dans certains endroits, par des appels téléphoniques et dans d’autres, où le signal est irrégulier, avec prudence et sagesse, nos missionnaires effectuent des visites personnelles dans différents lieux et congrégations, les encourageant plus que jamais à faire pleinement confiance à notre Dieu qui est souverain et qui a le contrôle de toutes choses ».

Aussi dur que soit le travail, les missionnaires locaux ont dit que le Seigneur continue à oeuvrer de manière miraculeuse. Le responsable du ministère a déclaré qu’un couple sans enfant de la région de Villavicencio Meta avait subi divers traitements et qu’on lui avait dit qu’il ne pouvait plus espérer avoir d’enfants. L’épouse a accepté une invitation à participer à un culte spécial et a répondu à un appel à la repentance en recevant le salut du Christ, a déclaré le responsable.

« La joie que Dieu a mise en elle était si spéciale que la vie de son mari en a été affectée, et ensemble ils sont allés à l’église et ont parlé avec le pasteur », a-t-il dit.

Ils ont abandonné leur coeur et leurs désirs à Jésus-Christ. Rapidement après cette prière, ils ont pu voir la grandeur de Dieu et son intervention surnaturelle puisqu’ils attendent aujourd’hui un enfant.

« Maintenant, ils sont heureux de servir Dieu et de témoigner que pour lui rien n’est impossible, et ils partagent leur propre expérience, affirmant et encourageant les autres à croire en Jésus ».

 

Vous appréciez nos publications? Soutenez-nous !

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour poursuivre notre mission. Pour plus d’information, cliquez ici.

Téléchargez nos deux applications

– L’APPLICATION BIBLE.AUDIO

Téléchargez l’application Bible.audio sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play. (appareils Android).

– L’APPLICATION JOURNAL CHRÉTIEN

Téléchargez l’application du Journal Chrétien sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play (appareils Android).

NB. Si vous résidez en France, vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%.

Les commentaires sont fermés.

Adhérez au Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Adhérez à nos publications...

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter