Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

« N’abandonne jamais la foi » a déclaré un chrétien avant d’être assassiné

Kande Munda a été assassiné en Inde le mois dernier, simplement parce qu’il suivait Jésus. Cette triste information, relayée par plusieurs organes de presse et des sources locales chrétiennes, vient d’être confirmée par Open Doors, une organisation qui travaille au côté de l’église persécutée.

Kande Munda était maçon de profession, et laisse derrière lui une femme, Bindu, et deux jeunes enfants explique Open Doors USA qui relaye ce drame. Lui et sa famille ont été persécutés et discriminés à plusieurs reprises en raison de leur foi, même par l’entourage proche (les propres frères de Kande et d’autres parents).

La communauté locale a exigé de Kande qu’il leur verse d’énormes dons. Et en 2018, la persécution a pris une tournure terrifiante.

Lorsque la mère de Bindu – qui n’était pas chrétienne et n’appartenait pas à la même communauté – rendait visite à la famille, les villageois la violaient pour tenter de menacer la famille de Kande et les décourager de suivre Jésus. Les villageois criaient régulièrement des menaces de mort à Kande pour essayer de le faire quitter le christianisme.

Comme cela s’est poursuivi pendant deux ans, Kande et Bindu ont commencé à discuter de la possibilité de fuir leur village, simplement pour la sécurité de leur famille.

Ils parlaient de leur fuite au cours d’un dîner le 7 juin dernier, quand soudain une foule de personnes est apparue devant leur maison, demandant à Kande de sortir.

À ce moment-là, selon un récit que Bindu a donné à CSW, Kande

« savait que leur vie était en danger et que les hommes avaient de mauvaises intentions. Il a dit à sa femme qu’il pourrait être tué mais lui a assuré de rester fort et de ne jamais abandonner sa foi en Jésus même s’ils le tuaient ».

La famille a décidé de s’enfuir, mais alors qu’ils ouvraient la porte et tentaient de s’échapper, Kande a été pris. Bindu a pris leurs deux filles et s’est enfuie par la porte arrière ; elle a essayé de se rendre chez les parents de Kande, mais personne ne voulait l’aider.

Pendant ce temps, Kande a été battu et a été emmené dans un autre endroit isolé, loin du village. Il a ensuite été brutalement attaqué par une foule d’hommes en colère de son village ; ils lui ont brisé les côtes et le bassin et ont continué à faire pleuvoir des coups jusqu’à ce qu’il meure. Pendant tout ce temps, Bindu a couru de maison en maison pour chercher de l’aide, mais personne ne voulait l’aider – même les frères de son mari étaient au courant de ce qui se passait, et ont été impliqués dans le meurtre de leur frère.

Le lendemain, le corps de Kande a été retrouvé dans une clairière à l’intérieur de la jungle par les villageois, mais personne n’a signalé l’incident à la police. Bindu est allé faire un rapport à la police locale, mais celle-ci n’a pris aucune mesure, car elle était soudoyée par les personnes impliquées dans le lynchage. L’affaire a été classée comme un cas de conflit de propriété et aucun coupable n’a été arrêté.

Après les funérailles de Kande, CSW rapporte que le père de Bindu l’a encouragée à quitter sa foi afin d’assurer sa survie. Mais elle a répondu :

« Je vivrai pour Jésus et mourrai pour Jésus, mais je ne reviendrai jamais en arrière. »

Bindu se cache maintenant avec ses deux filles. La famille a été contactée par des personnes impliquées dans le meurtre de Kande, qui ont demandé à Bindu de retourner dans leur village et lui ont promis sa sécurité, mais il est probable qu’ils aient l’intention de la tuer, elle et ses enfants.

Les commentaires sont fermés.

Bible.audio,

Le Journal Chrétien a lancé un site d’étude biblique en ligne (bible.audio) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter