Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Adhérer

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Des milliers de chrétiens sans abris après le passage d’un cyclone

Partager sur:

Deux semaines après le cyclone Fani qui a dévasté deux villes d’Inde où des milliers de chrétiens fuyant la persécution s’étaient réfugiés, plusieurs d’entre eux sont confrontés à un dilemme : survivre dans les décombres ou retourner dans les villages d’où ils ont été chassés à cause de leur foi.

Ils sont des milliers à ne plus savoir quoi faire : doivent-ils rester et continuer à essayer de vivre dans une ville sans eau ni électricité ou retourner dans leurs villages d’origine au risque de la persécution ? Et avec quel moyen ? Dans ce dénuement extrême, il ne leur reste qu’une solution : ils prient et comptent sur le secours de Dieu.

Le matin du 3 mai dernier, le cyclone Fani a sévit sur la côte orientale de l’Inde, détruisant tout sur son passage. 42 personnes sont mortes et il y a des milliers de sans-abri, dont de nombreux chrétiens qui avaient trouvé refuge dans les bidonvilles des villes de Puri et Bhubaneshwar.

C’est suite aux émeutes de 2008 dans le district de Kandhamal que des milliers de chrétiens s’étaient installés dans ces bidonvilles, qui ont été totalement détruits par le cyclone ainsi que sept églises.

Portes Ouvertes, une organisation travaillant au côté des chrétiens persécutés, écrit à ce propos :

 » Aujourd’hui à Bhubaneshwar, il faut faire la queue pendant plus d’une heure pour obtenir un seau d’eau potable. Les hôpitaux en piteux état ne fonctionnent qu’à l’aide de générateurs. Les prix des denrées ont été multipliés par dix. Pour ces pauvres gens, il est très difficile de survivre. « 

Que faire alors ? Retourner dans leurs villages d’origine, ce qui les exposent à vivre à nouveau la persécution qui avaient, en 2008, provoqués la mort de 120 personnes et détruit près de 6000 maisons ?

 » Aujourd’hui, la communauté chrétienne doit faire face aux conséquences immédiates du cyclone : relogement, risques sanitaires et difficultés d’approvisionnement. Le retour à des conditions meilleures prendra du temps. Mais les besoins les plus importants, ce sont d’abord vos prières», a encore déclaré un partenaire de terrain de Portes Ouvertes. « 

A lire aussi:

Chrétiens

Vous appréciez nos publications? Soutenez-nous !

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour poursuivre notre mission. Pour plus d’information, cliquez ici.

Les commentaires sont fermés.

Adhérez au Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Adhérez à nos publications...

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter