Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Un bébé retiré à un couple iranien à cause de sa foi chrétienne

Une cour d’appel en Iran vient de rendre un verdict cruel contre des parents chrétiens qui ont été déclarés « inaptes » à s’occuper de Lydia, une petite fille qu’ils ont adoptée il y a plus de 18 mois. Seule raison invoquée : ce couple n’est pas musulman.

La décision initiale concernant ce jugement avait été rendue le 19 juillet 2020, et l’appel a eu lieu le 22 septembre dernier.

Selon l’organisation Article18, la décision de rejeter l’appel, rendue par un tribunal de la ville de Bushehr dont est originaire le couple, a été prononcée malgré le fait que le juge de l’affaire initiale avait noté que le bébé a un « attachement émotionnel intense » envers Sam Khosravi et Maryam Falahi, ses parents.

Lydia ayant également des problèmes de santé, le juge a admis qu’il n’y avait « aucune chance » qu’elle soit adoptée par une nouvelle famille. Le juge a déclaré que Lydia fait face à un « avenir incertain » et que la probabilité est forte que la petite fille passe le reste de sa vie sous la tutelle de l’État iranien.

Si cette situation est injuste et cruelle, elle est aussi un exemple clair de l’hostilité de l’Iran envers les chrétiens, en particulier envers les croyants d’arrière-plan musulman.

Aux yeux de l’Iran, la petite Lydia est en effet considérée comme musulmane parce que les Autorités supposent qu’elle est née d’une femme musulmane et qu’elle doit donc, selon la loi, être prise en charge par des parents musulmans.

Mansour Borji, Directeur de l’association Article18, affirme que les paroles prononcées par le juge au cours de la première séance initiale en juillet suggèrent que la décision finale n’était pas entre ses mains.

Dans sa décision initiale, le juge Dashti s’était, en effet, montré clairement compatissant, notant qu « en 13 ans de mariage, [Sam et Maryam] n’ont pas eu d’enfant pour apporter lumière et chaleur à leur foyer », tout en déplorant l' »avenir incertain » de Lydia et le lien fort qui l’unit à ses parents.

Pour le directeur d’Article18, « le verdict démontre clairement la réticence du juge à prononcer cette sentence« . Il démontre également qu’il a « été contraint par le représentant du ministère du renseignement« .

Sam et Maryam ont pourtant fait tout ce qu’ils ont pu pour garder leur fille. Comme le rapporte Article18, ils sont même allés jusqu’à obtenir, via leur avocat, deux fatwas – des jugements religieux – du grand ayatollah, la plus haute autorité islamique chiite en Iran.

Ces fatwas ont déclaré qu’en raison de la « nature critique » de l’affaire, de la mauvaise santé de l’enfant et de l’attachement émotionnel incontesté avec ses parents, l’adoption de Lydia par des convertis chrétiens était « admissible« .

Et pourtant, les juges d’appel ont quand même rejeté ce raisonnement. Ils n’ont fait aucune référence aux fatwas dans la décision du tribunal, disant seulement qu’ils n’avaient pas reçu de « preuves spécifiques ou raisonnables » pour renverser la décision initiale contre Sam et Maryam.

Cette situation est un coup dur pour Sam et Maryam, pour qui l’adoption était la réalisation d’un rêve de longue date, n’ayant pas pu avoir d’enfant à eux. Ce fardeau est d’autant plus difficile à vivre pour ce couple qu’il doit continuer à se battre contre les jugements prononcés à son encontre à cause de sa foi chrétienne.

Sam a récemment été condamné à un an de prison et deux ans d’exil intérieur pour « propagande contre l’État », en raison de son appartenance à une église de maison.

Sam et Maryam se sont également vus interdire de travailler dans leur secteur d’activité. S’ils perdent leur procès en appel, ils seront tous deux dans l’incapacité de travailler. Maryam a également été condamnée à une amende d’environ 400 dollars pour son « crime » de fréquentation d’une église de maison.

Open Doors encourage les chrétiens dans le monde à se joindre à ces frères et sœurs et à toute l’église en Iran dans la prière.

Les commentaires sont fermés.

Bible.audio,

Le Journal Chrétien a lancé un site d’étude biblique en ligne (bible.audio) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter