Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Adhérer

Journal Chrétien

L'actualité en continu

L’Evangile se propage en Iran avec plus de puissance que la COVID-19

Partager sur:

En pleine période de pandémie liée au Covid-19, l’Iran, un pays très touché par ce virus (plus de 30 000 morts) connaît un engouement sans précédent pour la Bonne Nouvelle en Jésus-Christ. God Reports a relayé une lettre d’un chrétien de ce pays qui témoigne de l’expansion de l’Evangile malgré la persécution et la situation sanitaire difficile.

Voici ce que relate Frère M. (non nommé pour raison de sécurité) :

« L’Iran a commencé l’année en beauté. Le 3 janvier, Trump a tué le général Solemani. Une semaine plus tard, l’Iran a abattu un avion commercial – et des millions de jeunes Iraniens ont envahi nos rues en signe de protestation. Puis l’Iran a tiré 11 missiles en Irak, nous poussant encore plus près du bord de la guerre. Chaque homme du pays attendait le signal de départ.

La nation entière a passé quarante jours en deuil, et juste au moment où nous sommes sortis de cette période, le COVID-19 nous a frappé – et je veux dire nous a frappé de plein fouet. Comme si cela ne suffisait pas, nous avons eu une invasion de criquets dans le sud, et ce n’était pas minime. Pensez aux proportions bibliques. Quelques mois plus tard, Téhéran a connu un fort tremblement de terre. Et puis nous avons eu plus de 13 bombardements mystérieux dont celui de Natanz, de Parchin et de Bushyr – et cela ne nous rattrape que jusqu’en juillet !

Ma nation compte plus de 82 millions de personnes. La COVID-19 nous a frappés très tôt et durement. Tout ce que je peux dire, c’est que les chiffres communiqués par le gouvernement iranien (450 000 cas au total et 26 000 décès au total) sont très faibles par rapport au bilan du nombre de cas et de décès que le virus a fait et fait encore.

Dès que la vague du coronavirus a commencé à déferler sur notre pays, nous avons jeûné dans l’église clandestine iranienne, en tant que corps pendant quarante-deux jours. Nous avions besoin d’entendre parler Dieu. Nous avions besoin de savoir ce qu’Il faisait pour pouvoir réagir de manière appropriée. C’est notre conviction qu’il prépare de nouvelles outres pour un nouveau vin ; certaines choses ont atteint leur durée de vie lorsque les derniers moments de 2019 se sont écoulés. Certaines choses n’étaient pas censées se prolonger en 2020 – et cela signifie que nous ne devrions pas non plus les ramener en 2021.

Alors que j’ai rencontré des pasteurs et des dirigeants de l’Église américaine par l’intermédiaire de Zoom au cours de l’année, tout le monde regarde sans relâche les bouleversements sociaux, les troubles civils et la crise médicale de leur pays en 2020 – mais presque personne ne jeûne. Et peu le font en entreprise.

Est-ce étonnant que l’Église américaine se sente disjointe et désunie ? D’un côté, il y a les chrétiens américains qui se mobilisent autour des questions de justice sociale et civile. D’un autre côté, il y a d’autres chrétiens américains qui se rassemblent pour défendre leurs droits constitutionnels de simplement se rassembler. Et ces deux groupes sont de plus en plus en désaccord avec l’autre. Et même si je suis en Iran, cela me touche. Et nous sommes affectés. Pourquoi ? Parce que nous sommes tous un seul corps. Si une partie fait mal, tout le corps ressent la douleur.

Il est bon et juste de rechercher l’égalité raciale et entre les sexes. Il est bon et juste de poursuivre une société juste et équitable. Mais ces questions sont-elles l’étoile du nord par laquelle nous guidons nos vies ? Bien sûr que non.

L’étoile du nord est Jésus, et l’essentiel dont nous serons responsables est le temps et l’énergie que nous consacrons à conduire les gens à Jésus. Mais ne me jetez pas la pierre. Je serais le premier à dire que cela inclut les poursuites en matière de justice sociale et civile. Et je serais le premier à dire que ces questions, aussi importantes soient-elles, sont encore secondaires.

Pourquoi ? Parce que nous n’aimons pas seulement pour aimer. Dieu ne le fait pas. Il aime avec intention. Considérez les paroles familières de Jean 3 : 16: «Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.» Que. Afin que. Il ait. Il aime avec détermination. Il aime avec intention. Et Il agit pour l’éternité.

Alors, nous aussi.

Nous n’avons qu’une vie. L’apôtre Paul n’aurait pas pu le dire plus clairement : tout ce à quoi nous nous consacrons sera jugé dans le feu de la venue de Jésus. Tout. Si ce n’est pas attaché à l’éternité, cela brûlera. Nous ne l’emporterons pas avec nous. Mais si c’est attaché à l’éternité – si nous avons travaillé de telle manière que nous avons construit, établi, encouragé l’amour et la consécration à Jésus dans le cœur des gens – c’est de l’or qui ne survivra pas seulement au feu, il brillera pour toujours.

Alors l’Amérique, je vous demande ceci : Êtes-vous disciple de Jésus, ou de coronavirus et de Black Lives Matter ? Est-ce que faites des disciples pour Jésus, ou faites-vous des disciples des événements de cette année ? Dans ce dernier cas, que ferez-vous lorsque les vents tourneront ?

La seule Parole éternelle est Jésus, qui est la Parole de Dieu. Je peux vous dire de première main après des années et des années de voir l’Evangile prendre racine en République islamique d’Iran : le Saint-Esprit éliminera les choses secondaires. Elles sont importantes. Elles comptent. Et Il vous donnera le pouvoir de pardonner à vos ennemis. Il peut guérir votre terre.

Des choses incroyables se produisent en Iran, pour et par les Iraniens, par la puissance du Saint-Esprit. Et nous n’avons pas la liberté que vous avez en Amérique ! Mais je vais vous dire ceci : Je vais faire passer le régime islamique iranien avant la liberté démocratique d’un jour à l’autre. Je suis sincère.

Pourquoi ? Parce que le Saint-Esprit souffle sur la persécution que nous endurons en tant que disciples de Jésus en Iran, et l’Évangile balaie notre pays avec plus de force et de puissance que la COVID-19 !

Les Iraniens vont briser la mer de glace. Nous allons avoir besoin de beaucoup de places à la table du mariage. Nous avons beaucoup d’injustice en Iran, et Dieu le voit, et Il s’en soucie. Et Il s’en occupe, et Il s’en occupera. Mais nous ne disciplinons pas les Iraniens pour résoudre des problèmes temporels dans cette ère temporelle. Nous les disciplinons pour l’éternité.

Combattez le bon combat. Vous êtes si nombreux à être prêts à mourir sur la colline proverbiale pour ce que vous croyez, et j’aime ça. Mais il faut mourir sur la bonne colline. Il y a un temps et un lieu pour invoquer vos droits constitutionnels ; Paul l’a fait. Mais Paul l’a fait parce qu’il a été pris en flagrant délit de propagation de l’Evangile, et il a invoqué son droit comme moyen de le répandre davantage.

Ne vous laissez pas distraire par les mouvements de justice sociale et ne négligez pas de faire des disciples du seul qui puisse réellement résoudre nos problèmes. Et ne vous battez pas si fort pour votre droit de vous rassembler alors que vous négligez de répandre réellement l’Évangile.

Inclinez-vous et demandez au Seigneur à quoi ressemblent de nouvelles outres pour votre quartier, votre ville, votre état et votre pays. Quelles vieilles outres devez-vous quitter en 2020 ? Quels changements devez-vous faire maintenant, vous et votre communauté, pour atteindre 2021 avec la force d’un disciple qui fait des disciples ? C’est notre commandement. C’est notre mission. Nous sommes des disciples qui font des disciples, ou nous sommes désobéissants.

Vous avez la liberté de prêcher l’Evangile là où vous êtes. Nous ne l’avons pas. Nous détestons vraiment vous voir dilapider vos droits pour moins que l’éternité. Gardez les yeux sur le Roi et son royaume et ne les quittez pas des yeux. Nous vous aimons. Nous sommes pour vous. L’église en Iran prie pour vous. Nous sommes dans la même équipe. Et nous vous verrons dans l’éternité. »

* M. est le directeur de Global Catalytic Ministries. Il vit et sert en République islamique d’Iran.

Vous appréciez nos publications? Soutenez-nous !

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour poursuivre notre mission. Pour plus d’information, cliquez ici.

Téléchargez nos deux applications

– L’APPLICATION BIBLE.AUDIO

Téléchargez l’application Bible.audio sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play. (appareils Android).

– L’APPLICATION JOURNAL CHRÉTIEN

Téléchargez l’application du Journal Chrétien sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play (appareils Android).

NB. Si vous résidez en France, vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%.

Les commentaires sont fermés.

Adhérez au Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Adhérez à nos publications...

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter