Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Covid-19 : des milliers d’Iraniens ont accepté Jésus depuis le début de l’épidémie

Partager sur:

L’Iran est confronté à une vague de troubles internes et d’attaques secrètes qui sapent les plans malveillants du régime radical. Même si la violence s’intensifie, l’espoir renaît parmi les citoyens iraniens qui trouvent le salut en Jésus-Christ.

Qu’il s’agisse de l’explosion des cas de coronavirus, de mystérieux incendies qui affectent les installations nucléaires et militaires ou des manifestations, les religieux islamiques au pouvoir en Iran sont confrontés à des défis sans précédent, et ceci alors que le régime tente de maintenir une main de fer sur la nation.

Lors du dernier incident militaire, Israël a frappé une installation d’armement soutenue par l’Iran et des positions militaires en Syrie aujourd’hui. La frappe de missiles au sud de Damas aurait tué cinq combattants iraniens et blessé une douzaine d’autres.

Et lundi, le gouvernement a exécuté un homme qu’il avait condamné pour espionnage au profit de la CIA et des services secrets israéliens.

Mahmoud Mousavi-Majd a reçu cette sentence pour avoir prétendument transmis des informations à la CIA sur le lieu où se trouve le général Qasem Soleimani. Ce puissant dirigeant avait été tué lors d’une attaque de drone américain au début de l’année.

« C’est un régime qui fait face à une possible rébellion dans un avenir proche. Les responsables du régime en parlent, et pour faire peur au public ils exécutent donc beaucoup de gens », a déclaré à CBN News Alireza Nader, un expert iranien de la Fondation pour la défense des démocraties.

Cette exécution fait suite à une série d’incendies et d’explosions mystérieuses dans tout le pays.

Dimanche, des incendies ont éclaté dans une installation militaire près de Téhéran, un chantier naval à Bushehr, et une centrale électrique clé reliée à l’installation nucléaire iranienne de Natanz à Ispahan. Des incidents similaires se sont produits dans tout l’Iran depuis le mois de juin.

« Cela ne peut pas être une coïncidence », a déclaré le Dr Ronen Bergman, auteur de Rise and Kill First. « Cela ne peut pas être juste une série d’accidents sans intention malveillante de la part de quelqu’un. »

Certains soulignent la guerre ouverte, et parfois secrète, qu’Israël mène actuellement contre le régime islamique.

« Israël essaie spécifiquement d’arrêter le transfert de munitions très avancées et précises aux mandataires du régime, comme le Hezbollah, et veut également ralentir le programme nucléaire iranien », a déclaré Nader.

Et le président Trump aurait donné à la CIA le feu vert pour lancer des cyber-attaques plus offensives afin de paralyser ou de détruire certaines des infrastructures critiques de l’Iran.

Tout cela a pour toile de fond les protestations actuelles du gouvernement et un remarquable renouveau qui voit des milliers de musulmans se tourner vers le christianisme au milieu de la pandémie de COVID-19.

« C’est pourquoi nous appelons cela une pandémie d’espoir », a déclaré Mike Ansari, qui dirige Mohabat TV, l’une des chaînes chrétiennes par satellite les plus populaires en Iran.

Ansari a déclaré à CBN News que Mohabat TV enregistre dix fois plus de personnes sauvées en ligne qu’à la même époque l’année dernière.

« Nous avons enregistré environ 3 000 décisions personnelles de musulmans iraniens de quitter l’islam pour le christianisme au cours de ce renouveau », a déclaré Ansari.

Cela représente 3 000 personnes par mois qui ont décidé de suivre Jésus-Christ depuis le début de la pandémie en mars.

« Les gens en Iran ne sont tout simplement pas heureux de la façon dont leur économie se porte, de la façon dont le gouvernement les prive de leurs ressources nationales et exporte l’Islam chiite dans les pays voisins, donc ils ne font pas confiance à leur gouvernement », a déclaré Ansari.

Le grand nombre de personnes qui quittent l’islam provoque une réaction brutale contre l’église. Depuis mars, des dizaines de chrétiens ont été arrêtés et emprisonnés pour avoir répondu au message de l’Évangile.

« En ces temps critiques pour le régime, il y a une tendance, historiquement, pour le régime de vraiment sévir contre les communautés religieuses comme les convertis chrétiens, et nous voyons cela aujourd’hui », a déclaré Nader à CBN News.

L’Iran est l’un des endroits les plus dangereux du monde pour les chrétiens. Pourtant, le christianisme se développe plus rapidement en Iran que dans n’importe quel autre pays du monde.

Version originale : « Spiritual ‘Pandemic of Hope’ Grips Iran as Thousands Accept Jesus Christ Amidst COVID-19 » par George Thomas/CBN News traduit par Isabelle Goepp

Copyright © CBN (Christian Broadcasting Network). Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cet article (texte, photos, logos, vidéos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par CBN. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit.

Vous appréciez nos publications? Soutenez-nous !

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour poursuivre notre mission. Pour plus d’information, cliquez ici.

Téléchargez nos deux applications

– L’APPLICATION BIBLE.AUDIO

Téléchargez l’application Bible.audio sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play. (appareils Android).

– L’APPLICATION JOURNAL CHRÉTIEN

Téléchargez l’application du Journal Chrétien sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play (appareils Android).

NB. Si vous résidez en France, vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%.

Les commentaires sont fermés.

Adhérez au Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Adhérez à nos publications...

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter