Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

FAIRE UN DON : Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité qui a besoin de vous pour poursuivre sa mission. Faites un don en cliquant ici.

Une musulmane en prière a une vision de Jésus et se convertit

Autrefois Nouria (nom modifié) était une extrémiste religieuse aux yeux de ses camarades de classe et vivait dans la peur et l’inquiétude. Aujourd’hui, son espérance est en Christ et elle la partage aux autres.

aém. La pression sur les chrétiens algériens augmente, malgré tout les partenaires de projets algériens de l’AÉM observent un intérêt croissant pour la foi chrétienne. Mohammed (nom modifié) est le partenaire local de ces projets et dirige une équipe à l’échelon du pays qui apporte des réponses aux questions des musulmans intéressés par la foi chrétienne.

Nouria en fait partie. Elle est étudiante et, en tant que musulmane strictement religieuse, elle suit toutes les directives islamiques. Ses camarades de classe la traitent même d’extrémiste. Un jour une chrétienne de son université lui parle de Jésus-Christ.

Au début, Nouria endurcit son cœur et ne veut rien savoir. Après le décès de sa mère, son père épouse une autre femme. Sa belle-mère et elle se disputent souvent et Nouria a de gros problèmes avec son père et à la maison il n’y a que des tensions. Sa mère lui manque terriblement.

Un soir, elle s’allonge dans son lit et ose parler à Dieu :

«J’ai besoin de toi parce que je souffre beaucoup. Pourquoi permets-tu de tels tourments, alors que je suis une musulmane fidèle, qui dis toutes ses prières et fais ce qui est exigé de moi ?»

Pendant qu’elle parle, la porte s’ouvre et une lumière envahit la pièce. Elle voit la silhouette d’une personne rayonnante qui entre et lui dit :

«Je suis Jésus, je suis là pour toi.» Il lui prend la main et lui dit: «Je veux te donner la paix ; accueille-moi dans ta vie et je vais la changer.»

Nouria ressent immédiatement un grand bonheur et s’endort. À son réveil le lendemain matin, elle est remplie d’une grande paix. Elle appelle sa camarade chrétienne et lui raconte ce qu’elle a vécu. Quelques jours plus tard, elle assiste à un service religieux avec elle.

«Maintenant j’ai une relation avec Dieu. Toute cette peur, ce stress, ces soucis… tout a disparu», dit Nouria.

Peu de temps après, elle rencontre une femme qui pleure dans la cage d’escalier. Nouria s’émeut, lui raconte comment Jésus l’a réconfortée et la conduit au culte. Aujourd’hui Nouria réalise : «Jésus m’a donné une vie nouvelle, pour que d’autres personnes autour de moi puissent aussi apprendre à le connaître !»

La population algérienne se soulève

Depuis le début de l’année 2019, chaque vendredi des dizaines de milliers de personnes manifestent pacifiquement dans les rues d’Algérie. Ces manifestations du vendredi, appelées «Hirak», ont été déclenchées quand le vieux président Bouteflika a annoncé sa candidature pour un cinquième mandat. Sous la pression populaire, il y a renoncé et de nombreux hommes politiques et hommes d’affaires de haut rang ont été destitués, expulsés ou emprisonnés. Manifestement, une dictature militaire règne aujourd’hui. Il n’est pas certain que les élections présidentielles apporteront la solution souhaitée.

Fermetures arbitraires d’églises

Les chrétiens algériens espéraient que la destitution du ministre de l’Intérieur réduirait également la persécution des chrétiens. Malheureusement, les fermetures d’églises se sont poursuivies et sont devenues encore plus intenses. En effet, le 15 octobre 2019, trois églises ont été évacuées avec violence et scellées par la police. Deux d’entre elles sont les plus grandes et les plus connues et leurs dirigeants sont des dirigeants de l’Alliance évangélique d’Algérie (ÉPA, Église protestante d’Algérie).

L’ÉPA est légalement constituée en association depuis les années 1960. Toutefois, depuis qu’elle a élevé la voix en faveur des chrétiens du pays, les autorités ont tenté de lui retirer sa légitimité. On ne sait pas très bien ce qui a déclenché la persécution actuelle et qui tire les ficelles. Entre-temps, douze églises ont été fermées sous prétexte qu’elles ne répondent pas aux exigences légales que la commission «des salles pour l’exercice d’un culte autre que l’islam» avait critiquées. Cependant, cette commission n’apparaît que lorsqu’il s’agit d’identifier des défauts de construction. Malgré de fortes pressions internationales, le gouvernement n’a pas bougé. Les chrétiens algériens se sentent privés de leur liberté religieuse et se considèrent comme des citoyens de seconde zone. Les perspectives d’obtenir leurs droits par des moyens légaux sont minces.

Copyright © AEM. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cet article (texte, photos, logos, vidéos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’Aide aux Eglises dans la Monde (AEM). Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit.

Téléchargez nos deux applications

- L'application Bible.audio

Téléchargez l’application Bible.audio sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play. (appareils Android).

- L'application Journal Chrétien

Téléchargez l’application du Journal Chrétien sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play (appareils Android).

Faire un don 

Nous avons fait le choix d’offrir tous nos service gratuitement pour que les chrétiens des pays en développement aient accès à nos services. Si vos moyens le permettent, vous pouvez nous soutenir en vous rendant sur le site www.faireundon.info

NB. Si vous résidez en France, vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%.

Les commentaires sont fermés.

Bible.audio,

Le Journal Chrétien a lancé un site d’étude biblique en ligne (bible.audio) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter