Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Le pape François estime que l’Europe entière doit partager la responsabilité des migrants

Tous les pays européens se doivent d’accueillir les migrants et de les aider à s’intégrer, a déclaré le pape François mercredi lors de son audience générale hebdomadaire, appelant les nations à ouvrir « la porte du cœur ».

Le pape, qui a fait de la défense des migrants et des réfugiés l’un des piliers de son pontificat, a déclaré avoir pu saisir « l’humanité blessée » des migrants lors de son voyage à Chypre et en Grèce au début du mois.

« J’ai aussi pu voir que seuls quelques pays européens soutiennent la majorité des conséquences du phénomène migratoire dans la région méditerranéenne », a-t-il dit.

« En réalité, [ce phénomène] appelle une responsabilité commune à laquelle aucun pays ne peut se soustraire, car il s’agit d’un problème d’humanité », a ajouté le pape François.

En première ligne dans la crise migratoire, des pays tels que Chypre, l’Italie, la Grèce et Malte demandent depuis longtemps à ce que la responsabilité des migrants traversant la Méditerranée depuis l’Afrique du Nord soit partagée avec les autres pays Européens.

« Ces personnes doivent être secourues, mais c’est terriblement injuste que seule l’Italie s’en charge, simplement parce qu’il s’agit du pays de débarquement le plus proche en Europe », a déclaré le mois dernier la ministre italienne de l’Intérieur, Luciana Lamorgese.

Environ 54.000 migrants sont arrivés en Italie cette année, contre environ 30.000 l’année dernière.

La semaine dernière, douze migrants en provenance de Chypre ont été accueillis en Italie aux frais du pape François. Il s’agit du premier groupe d’une cinquantaine de migrants attendus depuis l’île méditerranéenne.

« Il suffit d’ouvrir une porte, la porte du cœur. Ne soyons pas indifférent ce Noël », a déclaré mercredi le pape.

(Reportage Philip Pullella; version française Dina Kartit, édité par Blandine Hénault)

Je fais un don
TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter