Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

USA : le rappeur Kanye West dans la course à la Maison Blanche

Alors qu’il soutenait jusqu’ici le président Donald Trump, le rappeur américain Kanye West a décidé –tardivement– de se lancer à la conquête de la Maison Blanche. Une candidature aussi imprévisible que surprenante…

C’est par un tweet le 5 juillet dernier, que l’un des rappeurs les plus mégalomanes des États-Unis a déclaré vouloir participer à l’élection présidentielle de novembre prochain : « Nous devons maintenant accomplir la promesse de l’Amérique en ayant confiance en Dieu, unifiant nos visions et construisant notre avenir. Je suis candidat à la présidence des États-Unis ! »

En effet Kanye West, puisqu’il s’agit de lui, a finalement décidé de concrétiser une intention qu’il nourrissait depuis de longues années, à en croire l’interview qu’il a accordée sur le sujet dans le magazine Forbes. Il faut dire que cette candidature est d’autant plus surprenante qu’elle est tardive, surtout que Kanye West avait frappé les esprits en soutenant publiquement le président Donald Trump (alors que la communauté afro-américaine est historiquement portée vers le camp démocrate).

Cette candidature-surprise pose donc plusieurs interrogations : est-ce une annonce publicitaire ? Est-ce un calcul politique ? Est-ce une simple fantaisie ou pourquoi pas un innocent coup médiatique ? Toujours est-il que le rappeur milliardaire semble prendre la chose très au sérieux, puisqu’il a déjà commencé à se constituer une équipe autour de lui. Ainsi, c’est son épouse Kim Kardashian, la très jolie et très sulfureuse femme d’affaires, qui lui sert déjà de conseillère. Ensuite, Kanye West aurait déjà contacté le PDG de SpaceX, Elon Musk, pour s’occuper de piloter le programme spatial. Enfin, Michelle Tidball, une coach de « vie biblique » qui ne regarde jamais les informations, sera sa vice-présidente en cas d’accession inespérée à la Maison Blanche…

Kanye West, ne pouvant pas représenter le parti Républicain auquel il appartenait, a choisi la candidature indépendante sous la bannière du Birthday Party. Il justifie cette appellation en disant que si jamais il venait à prendre le pouvoir, ce serait tout simplement l’anniversaire de tout le pays.

L’élection présidentielle américaine aura lieu précisément le 3 novembre 2020. Les deux principaux candidats et dont l’un devrait logiquement –sauf miracle !– l’emporter, sont le candidat républicain Donald Trump et son adversaire démocrate Joe Biden. Cette campagne présidentielle a déjà sérieusement été compromise par le coronavirus, qui a actuellement causé la mort de près de cent cinquante mille personnes pour un total de plus de trois millions de contaminés. D’ailleurs, le candidat Joe Biden (dont Kanye West dit qu’il n’est pas spécial) a décidé de n’organiser aucun meeting de rassemblement avant le jour de l’élection, ce qui ne l’empêche pourtant pas de faire la course en tête dans les intentions de sondage.

Autant dire que bien que captivante, la candidature de Kanye West ne risque pas de bousculer les habitudes américaines. Comme l’avait fait celle d’un autre Afro-américain non moins célèbre avant lui, Barack Obama.

 

 

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

[email protected]

Je fais un don
Lire, écouter et étudier la Bible

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter