Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Un nouveau pont à deux voies pour relier le Tchad et le Cameroun

Le Président du Tchad, Idriss Déby Itno et le Premier Ministre du Cameroun, Joseph Dion Ngute, ont posé la première pierre pour la construction d’un pont d’une longueur de 620 mètres linéaires sur le fleuve Logone entre Bongor et Yagoua. La cérémonie a eu lieu le 27 février 2020, à Bongor, à 300 kilomètres au sud de N’Djaména.

Les prémices de la réalisation de cette infrastructure remontent à environ 75 années. Le Président tchadien a rappelé que « le pont sur le Logone reliant les villes de Bongor et Yagoua était déjà au programme avant les indépendances, en 1946. » Il est présenté comme un symbole de la coopération entre le Tchad et le Cameroun. L’ouvrage comprendra le pont à doubles voies et une voie bitumée de raccordement de 14 kilomètres de part et d’autre. Le délai d’exécution est de 36 mois et la livraison est attendue pour janvier 2023.

Pour le ministre tchadien des Infrastructures et du Désenclavement, Abderamane Moucktar Mahamat, « la construction de ce pont constitue pour les deux pays un précieux instrument de développement à forte valeur économique, sociologique et culturel. Il servira de levier de brassage des populations situées de part et d’autre des deux rives. » Son financement de provient des deux pays et surtout des partenaires comme la Banque africaine de développement (BAD) et l’Union européenne.

Le Représentant de la BAD, Souleymane Koné a précisé qu’en plus d’être en phase avec le Plan national de développement 2017-2021 du Tchad et le Document de stratégie pour la croissance et l’emploi 2010-2020 du Cameroun, ce projet « est également conforme aux priorités stratégiques et opérationnelles de la Banque et concoure à la mise en œuvre de deux de ses cinq priorités à savoir intégrer l’Afrique et améliorer la qualité de vie des populations en Afrique. »

En lançant solennellement la construction de l’ouvrage, Idriss Déby Itno a salué le « volontarisme » de son homologue Paul Biya dont le pays « offre au Tchad la possibilité d’importer et d’exporter à partir de la ville de Bongor », après avoir facilité la traversée de son territoire par le pipeline qui permet de mettre le pétrole tchadien sur le marché international. Il a défini ce pont entre Bongor et Yagoua comme « un outil de développement et aussi un outil intégrateur.

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter