Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Ton cœur est la piste d’atterrissage de tes bénédictions

Pour nous bénir, Dieu regarde à l’état de nos cœurs. Tant que ton cœur restera chargé de négativités, tu ne recevras pas ce que tu désires.
Marie-Louise a 27 ans, mère célibataire, elle se bat au quotidien pour subvenir aux besoins de son fils Archanges. En effet, la jeune dame a été abandonnée a elle-même, deux ans seulement après son mariage avec Richard.
Celui qui lui miroitait le parfait amour, celui qui avait promis de l’aimé à l’infini a plutôt très vite brisé ces liens.
De cette déception, Marie Louise a cultivé en elle une rancœur pendant plusieurs années. Elle a cultivé la haine. Blessée dans son amour-propre, elle ne parvenait pas à pardonner à son mari.
Comme elle, de nombreuses personnes au quotidien vivent avec le cœur rempli d’épines (mauvaises pensées, orgueil, péché, ressentiments…) qui les empêchent d’accueillir l’amour, de recevoir les grâces divines ou encore d’expérimenter la bénédiction de Dieu.
Nous ne serons jamais bénis si nous gardons prisonnières dans nos cœurs les personnes qui nous ont offensées. Nous risquons de ne pas être bénis si nous continuons de faire de notre cœur une poubelle.
Ce cœur est le lieu le plus profond et le plus précieux de notre être, car il est en contact direct avec le Saint-Esprit. Il est donc important de le garder plus que toute autre chose, car il est si fragile, et il peut être dessécher quand l’eau de la grâce ne vient pas l’irriguer régulièrement.
Sachons-le, notre cœur est la piste d’atterrissage de nos bénédictions, nous devons le nettoyer et le préserver.
Les Saintes Écritures nous le rappellent dans le livre de Proverbes 4 :23 « Protège ton cœur plus que toute autre chose car de lui jaillissent les sources de la vie. »
Garder des blessures encaissées dans son cœur rend malade. D’ailleurs, bon nombre de maladies psychosomatiques y trouvent leur origine. Pourtant, lâcher les blessures subies et s’en défaire nous guérit.

Un peu plus loin, Proverbes 17 :22 précise : « Un cœur joyeux est un bon remède, mais un esprit abattu dessèche les os. »
Alors la possibilité est offerte aux Chrétiens de se décharger de toutes ces choses. C’est à nous de saisir cette possibilité. Jésus se charge de ce qui nous pèse. Il nous libère. Il nous donne la liberté et le courage de verbaliser et de résoudre nos problèmes relationnels.

Oui, tu as été offensé,
Oui, tu as été trahi,
Oui, tu as été déçu,
Oui, tu as pêché,
Mais, prends la décision de libérer ton cœur, car c'est : ''La piste d'atterrissage de tes bénédictions''

Ginette BIBAN

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter