Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Quand Dieu ouvre ou ferme une porte….

Quand Dieu ouvre ou ferme une porte….

C’est vrai que l’expression « porte ouverte » se trouve dans le Nouveau Testament. Paul et Barnabas l’utilisent dans Actes 14.27, «Après leur arrivée, ils convoquèrent l’Église, et ils racontèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux, et comment il avait ouvert aux nations la porte de la foi…». Paul l’utilise encore dans 1 Corinthiens 16.9. Puis, pour une opportunité qu’il eut à Troas dans 2 Corinthiens 2.12.

Une brave dame a posé cette question : « Si Dieu ferme une porte, ouvre-t-il une fenêtre ? ». Nous avons parfois des clichés « bien religieux », et celui qui n’y croit pas peut passer pour une personne manquant de foi. Mais est-ce si simple ? (Il est sous-entendu que la fenêtre ouverte équivaut à un plan B…)

Ces clichés sont des slogans simples et courts qui communiquent des intuitions dites « spirituelles ».  Souvent, nous pouvons prendre des décisions en fonction de ces clichés au lieu de bien regarder ce que dit la Bible, parole de Dieu….

N’oublions pas ce verset de Romains 8.28, « …Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein… ». Faisons bien attention que le but premier de Dieu ne soit pas d’agrandir notre confort matériel… Nous devons aussi savoir comment la Bible définit «ce qui est bien» (et ainsi mieux comprendre les portes soi-disant ouvertes) est tout aussi essentiel que la connaissance des textes bibliques populaires.

Je m‘explique. Parfois, nous avons des projets. Et voilà que des obstacles se dressent devant nous. Nous ne pouvons pas accomplir ces projets. Le « bon chrétien Évangélique » que je connais bien a trois attitudes. 1) C’est le diable qui se met en travers, je vais prier et pouvoir accomplir ce que j’ai décidé, et que je trouve bon. 2) C’est Dieu qui s’y oppose alors j’attends d’avoir la possibilité de le faire, c’est-à-dire qu’il m’ouvre cette porte… 3) Donc Dieu va m’ouvrir une autre direction, éventuellement, une fenêtre.

Une porte ouverte est-elle toujours bonne ?

Contrairement à une croyance bien répandue, une porte ouverte n’est pas toujours la certitude que Dieu est d’accord… Pensez à Jonas qui trouve un bateau en partance pour Tarsis… nous savons que Dieu voulait qu’il aille à Ninive, c’est-à-dire à l’opposé. Et cet homme dans Luc 12.13-21, il a tellement récolté, il s’est enrichi et pense pouvoir couler une merveilleuse et précoce retraite, mais la nuit même, il meurt ! Ses projets sont à l’eau…. Oui l’élimination des obstacles n’est pas obligatoirement l’accord de Dieu…

Une porte fermée sera-t-elle toujours mauvaise ?

Il est possible de rencontrer une opposition divine à nos projets. Nos projets sont-ils le fruit de notre orgueil ou de notre présomption ? Lisons Jacques 4.6. « Il accorde, au contraire, une grâce plus excellente; c’est pourquoi l’Ecriture dit : Dieu résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles » Réglons déjà ces problèmes et nous aurons peut-être d’autres projets… ou bien Dieu deviendra d’accord avec nous en rendant faisable notre projet.

Pire encore. Pouvons avoir devant nous comme une haie d’épine…. Et que dit la bible concernant cet obstacle ? Lisons Proverbe 15.19, « …Le chemin du paresseux est comme une haie d’épines… ». Peut-être faudra-t-il agir différemment, avec plus de courage… C’est-à-dire qu’il ne faut peut-être pas attendre des circonstances plus faciles. Il faut peut-être simplement un peu plus de courage…

Un peu de discernement :

L’opposition à un bon projet est peut-être simplement l’opposition normale de ce monde pécheur dans lequel nous sommes. Regardons aussi Job qui se trouve dans une situation affligeante. Et pourtant, tout cela était la volonté divine… Combien de temps a-t-il été dans le noir ? Dieu avait un but pour Job…

Plutôt que fonctionner en considérant les circonstances favorables ou non, et penser en porte ouverte ou porte fermée, souvenons-nous que Dieu nous appelle à nous conformer à sa volonté, telle qu’elle nous est révélée dans la Bible, et de l’appliquer dans notre contexte, en n’oubliant jamais que le bon sens n’est jamais exclu…

Je fais un don
Lire, écouter et étudier la Bible
TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter