Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Nobel de littérature : une poétesse récompensée

C’est la poète américaine Louise Glück qui a remporté le prix Nobel de littérature 2020. Une récompense qui vient couronner une auteure non reconnue par les maisons d’édition…

 

Selon l’Académie suédoise, c’est « pour sa voix poétique caractéristique, qui avec sa beauté austère rend l’existence individuelle universelle », que la poète américaine Louise Glück vient de recevoir le prix Nobel de littérature 2020.

En 114 attributions, c’est la quinzième fois seulement que le lauréat est une lauréate. Le comité a donc choisi de poursuivre sur la lancée des prix Nobel de chimie et de physique, où trois femmes ont été récompensées pour cette année. Il a par contre rompu avec la tradition européenne de ces dernières années, puisque cinq des six derniers vainqueurs étaient originaires du Vieux Continent (dont les lauréats 2019, l’Autrichien Peter Handke et la Polonaise Olga Tokarczuk).

 

Louise Glück n’en est tout de même pas à sa première récompense. Malgré que ses œuvres ne sont pas éditées en France (elle est uniquement traduite dans des revues spécialisées, ndlr), elle a quand même remporté le Prix Pulitzer en 1993 pour son recueil The Wild Iris (1992) et le National Book Award en 2014 pour Faithful and Virtuous Night.

L’Académie Nobel vient donc récompenser un travail d’écriture qui a été entamé dès la fin des années 60. La poète américaine, née le 22 avril 1943 d’une famille juive-hongroise, publie en effet son premier recueil de poèmes à l’âge de 25 ans, intitulé Firstborn. Puis en 1975 elle sort son deuxième ouvrage, The House on Marshland. En 2006 elle publiera Averno, une interprétation visionnaire du mythe de la descente de Perséphone aux Enfers. Le jury Nobel justifie son choix : « Elle recherche ce qui est universel. Ainsi elle puise son inspiration dans les mythes et les thèmes classiques, que l’on trouve dans la plupart de son œuvre. »

 

Une fois de plus, cette récompense prestigieuse aura échappé à un favori, pour être remise à une auteure inconnue du grand public. Plusieurs noms féminins étaient pourtant revenus comme étant ceux des potentiels vainqueurs, à l’instar de Anne Carson, Margaret Atwood ou encore Maryse Condé.

Des noms qui viennent s’ajouter à une longue liste de grands écrivains qui n’ont jamais eu la chance de remporter le prix Nobel de littérature.

 

 

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

doualatour@yahoo.fr

Les commentaires sont fermés.

Bible.audio,

Le Journal Chrétien a lancé un site d’étude biblique en ligne (bible.audio) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter