Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Ma vieillesse, ma mort qui va suivre…

Ma vieillesse, ma mort qui va suivre….

Bientôt 79 ans ! A cet âge, il y a longtemps que mes parents n’étaient plus… Un de mes frères ainé nous a quitté, il y a presque un an…

Que faire ? Y penser le moins possible ? Suivre à la lettre, hors de son contexte, 1 Corinthiens 15.32, « …Mangeons et buvons, car demain nous mourrons… ». Blaise Pascal a écrit ce qui suit : « La seule chose qui nous console de nos misères est le divertissement, et cependant c’est la plus grande de nos misères ».

Il m’est impossible de fonctionner de cette façon, car la Bible a mis dans mon cœur une autre perspective… Néanmoins, la mort vient à ma rencontre progressivement et aussi par à-coups au travers de mon corps et de mes facultés…

Chaque personne qui vieillit connait des moments d’enthousiasme et d’abattement, car nous sentons nos forces nous abandonner. Les douleurs ou la maladie menacent. Un simple malaise devient parfois une grande inquiétude… Des activités que nous n’avons bientôt plus la force d’accomplir, des réflexes qui deviennent plus lents, plus maladroits…

Surtout lorsque je vois des personnes, un peu plus âgées que moi, diminuées par la vieillesse, qui les sépare en plus de leur ancienne vie sociale… Je vois et je pense à ce qui m’attend… Alors que j’étais « jeune » et que je voyais les « vieux », je me souviens ce que je pensais… aussi je suis un peu mal à l’aise devant les plus jeunes aujourd’hui ….

Mais je suis « un bon chrétien » et je dois me montrer confiant. Dois-je être hypocrite ? Alors je dis comme cet homme disait à Jésus dans Marc 9.24, « …Je crois, Seigneur, viens au secours de mon incrédulité… ». Néanmoins, je continue à vieillir chaque jour un peu plus. Combien de temps vivrais-je encore ? 5 ans ? 10 ans ? Si c’est 10 ans, cela fait 3652 jours à passer sur terre !…

Tout cela, avec le déclin de mes facultés de façon inexorable … Le verset du Psaume 90.12 devient important « …Enseigne-nous à bien compter nos jours… ». L’Apôtre Paul me donne un bon exemple quand il écrit cela. Il n’est pas encore « vieux » mais en prison. Et ses perspectives ne sont pas très réjouissantes. Aussi, il écrit dans Philippiens 1.23, « …J’ai le désir de m’en aller et d’être avec Christ, ce qui est de beaucoup le meilleur… ».

Le Docteur Paul Tournier a écrit un livre intéressant, « Apprendre à vieillir ». Il parle de l’angoisse du trépas à laquelle même Jésus n’a pas échappé… Jésus a connu cette angoisse car il portait en plus mon péché… l’angoisse de mon péché sur son âme juste et sans péché… Donc pour ma part, puisqu’il a porté mon péché, moi je suis « clean » pour me présenter devant lui. Alors pourquoi craindre la mort ? Ce n’est peut-être pas tant ce qu’il y a après que je crains… mais plutôt le comment ? Le Dr Tournier explique ensuite qu’il nous sera impossible de ressusciter si d’abord l’on ne meurt pas !… Donc c’est un passage obligé. Mais il faut faire de cet enseignement biblique une réalité personnelle, ce qui est autre chose…

Pour vivre éternellement, je dois passer par la mort ! Selon, 1 Corinthiens 15.42, aujourd’hui je suis corruptible, mais je ressusciterai incorruptible. Donc pour ressusciter, il me faut mourir… Ainsi une fois ma mort arrivée, je serai à la résurrection, dans un corps incorruptible, glorieux, spirituel… Définitivement je ne serai plus mortel…

Dans notre monde, pour une personne qui va mourir, nous disons « il est perdu » mais si j’appartiens à Christ, lui qui est venue sauver ceux qui étaient perdu…  Alors je vais dire comme l’apôtre Paul, dans Philippiens 1.21, « …Christ est ma vie et la mort m’est un gain… ».

Oui comme le Psalmiste je vais dire « mes destinées sont dans ta main… » ….

Je fais un don
Lire, écouter et étudier la Bible
TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter