Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Je fais un don

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Les projets de gazoducs russes ne s’arrêteront pas malgré les sanctions américaines (MAE russe)

« Je vous assure que ni Nord Stream 2 ni TurkStream ne s’arrêteront », a déclaré le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

MOSCOU, 11 décembre (Xinhua) — Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a affirmé que les projets de gazoducs entre la Russie et l’Europe ne s’arrêteraient pas malgré d’éventuelles sanctions américaines, selon une transcription publiée mercredi par le ministère russe des Affaires étrangères.

« Je vous assure que ni Nord Stream 2 ni TurkStream ne s’arrêteront », a déclaré M. Lavrov à Washington à l’issue de son entretien avec le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo et de sa rencontre avec le président américain Donald Trump.

Le gazoduc Nord Stream 2 relie la Russie à l’Allemagne via la mer Baltique tandis que TurkStream traverse la mer Noire vers la Turquie.

Les législateurs américains sont parvenus lundi soir à un accord sur la loi d’autorisation 2020 sur la défense nationale qui forcerait l’administration Trump à sanctionner les entreprises impliquées dans les deux projets de pipelines russes.

M. Lavrov estime que le Congrès américain « est littéralement submergé par le désir de tout faire pour détruire nos relations ».

Fin octobre, l’Agence danoise de l’énergie (DEA) a accordé un permis pour la construction de la dernière section du gazoduc Nord Stream 2 dirigé par la Russie sur le plateau continental danois.

Le Nord Stream 2, un double pipeline s’étendant sur 1.230km, devrait entrer en service mi-2020.

Quant au TurkStream, composé de deux gazoducs offshore de 930km, il devrait entrer en service à la fin de l’année et devrait également relier les réserves de gaz russe à la Bulgarie, à la Serbie et à l’Italie.

Washington accuse la Russie de poursuivre des objectifs politiques en construisant ces gazoducs, ce qui pourrait accroître la dépendance de l’Europe vis-à-vis du gaz russe.

Moscou affirme de son côté que Washington oblige l’Europe à acheter son gaz naturel liquéfié au lieu d’un gaz russe moins cher.

A lire aussi:

Sergueï Lavrov

Soutenir le journal Chrétien

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%

Soutenez Bible audio

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter