Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Jean-Pierre Raffarin insiste sur la coopération franco-chinoise

Dans un monde troublé notamment par un retour de l’unilatéralisme, la Chine participe à la mobilisation pour un renouveau du multilatéralisme et la France s’inscrit aussi dans ce nécessaire travail diplomatique, a souligné l’ancien Premier ministre français Jean-Pierre Raffarin.

PARIS, 27 novembre (Xinhua) — Dans un monde troublé notamment par un retour de l’unilatéralisme, la Chine participe à la mobilisation pour un renouveau du multilatéralisme et la France s’inscrit aussi dans ce nécessaire travail diplomatique, a souligné l’ancien Premier ministre français Jean-Pierre Raffarin lors de plusieurs interviews écrites ou face-à-face accordées à Xinhua.

L’ancien chef du gouvernement français a insisté plus particulièrement sur la coopération franco-chinoise dans ce domaine.

« Le multilatéralisme est aujourd’hui dans une mauvaise passe », a averti M. Raffarin, indiquant qu »‘il est absurde et surtout dangereux, dans les périodes de tensions, de déserter les lieux de coopération et d’abandonner les canaux de dialogue ».

« Les nations sont aujourd’hui tellement interdépendantes, à la fois clients et fournisseurs, alliés et adversaires, solidaires et rivales les unes des autres suivant les dossiers, que la coopération est une exigence quotidienne », a-t-il souligné.

Face aux faiblesses de l’actuel multilatéralisme, M. Raffarin a martelé qu »‘une seule perspective est ouverte, inventer un nouveau multilatéralisme ».

Il a affirmé que « la rencontre à Paris en mars dernier entre le président chinois Xi Jinping, le président français Emmanuel Macron, la chancelière allemande Angela Merkel et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker représente une avancée très importante dans cette bonne direction ».

M. Raffarin estime que la diplomatie chinoise est « inspirée par une conviction très enracinée dans la culture chinoise : la coopération vaut mieux que les tensions ».

« La Chine montre en chaque circonstance son attachement au multilatéralisme », a-t-il réaffirmé, rappelant que le président Xi avait préconisé à plusieurs reprises le renforcement du multilatéralisme pour la paix mondiale et la prospérité commune.

« Il est clair qu’on ne peut pas avoir une vision multilatérale du monde sans tenir compte de la vision de la Chine », a déclaré M. Raffarin, ajoutant que la France et la Chine « ont beaucoup de convergences sur la vision du monde ».

« Aujourd’hui, l’Afrique et l’Asie ont besoin d’une place qu’ils n’avaient pas en 1945 et donc il faut penser à de nouvelles règles », a-t-il noté, ajoutant que « c’est un travail en commun et un cercle positif de coopération pour la France et la Chine ».

L’Initiative « la Ceinture et la Route » est un grand projet international de coopération dans un contexte où « nous connaissons un déficit de projets », a souligné l’ancien Premier ministre, ajoutant que cette initiative a mobilisé beaucoup de partenaires.

En septembre, M. Raffarin a figuré parmi six étrangers qui se sont vus conférer la Médaille de l’amitié pour leurs contributions remarquables à la promotion des échanges et de la coopération entre la Chine et le monde.

« Le monde a besoin pour ses équilibres, aujourd’hui menacés, d’une solide amitié euro-chinoise. Travailler à cette amitié, c’est travailler pour la paix », a-t-il déclaré à Xinhua après avoir reçu la médaille.

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter