Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Fusillades à Atlanta : le suspect nie les accusations de racisme

Une fusillade à Atlanta a fait huit morts dans des salons de massage, dont six personnes d’origine asiatique. Le suspect nie cependant avoir agi sous des mobiles racistes…

 Le mardi 16 mars en journée, une fusillade sanglante a eu lieu dans trois salons de massage à 50 km d’Atlanta, dans l’État de Géorgie. Le suspect de ces attaques a été retrouvé à 200 km en direction de la Floride, après une longue course poursuite avec la police.
Il se trouve que parmi les huit victimes de ce carnage, six femmes seraient d’origine asiatique (majoritairement de la Corée du sud). Le chef de la diplomatie américaine a d’ailleurs réagi ce mercredi : « Nous sommes atterrés par cette violence qui n’a pas sa place en Amérique ou ailleurs. »

Selon toute vraisemblance, il semblerait qu’il s’agisse là d’un crime anti-asiatique. Pourtant Franck Reynolds, le shérif du comté de Cherokee, a déclaré qu’il ne s’agirait « peut-être pas d’un crime haineux ». Le suspect présumé a d’ailleurs déclaré aux enquêteurs, après son arrestation, qu’il souhaitait plutôt « éliminer » tous les lieux qu’il considérait comme des tentations pour son addiction au sexe. Il a aussi reconnu avoir des problèmes et confessé qu’il avait probablement fréquenté ces salons de massage par le passé.

La question de la violence raciale est très exacerbée depuis quelques mois aux États-Unis. Surtout depuis que Donald Trump, l’ex-président, avait qualifié le coronavirus de « virus chinois ». Plusieurs états –dont la Géorgie– sont régulièrement le théâtre d’attaques verbales contre les Américains d’origine asiatique. Les femmes et les personnes âgées sont les principales victimes de ces pogroms, et la communauté asiatique se dit très inquiète pour ses nombreux commerces ainsi que pour ses ressortissants.

La population noire s’est jointe à cette indignation pour condamner toute forme de violence raciale. Le célèbre avocat Ben Crump, représentant de la famille de George Floyd, a déclaré : « Les meurtres tragiques d’aujourd’hui à Atlanta réaffirment la nécessité d’agir et de protéger TOUTES les minorités marginalisées d’Amérique contre le racisme. »

Pour l’heure, le tireur présumé a été placé en garde à vue et a reconnu les faits, même si l’enquête poursuit son cours. Il s’agit de Robert Aaron Long, un jeune homme blanc de 21 ans qui se dit passionné par la religion et par les armes à feu. L’un de ses anciens camarades de lycée le décrit d’ailleurs comme un individu très pieu, mais aussi comme quelqu’un de vraiment « coincé ».
Cette énième fusillade américaine pose non seulement le problème du racisme dans cette société cosmopolite, mais également aussi celui… des armes à feu !

 

 

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

[email protected]

Je fais un don

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter