Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Emmanuel Macron annonce un « déconfinement progressif »

Partager sur:

Le président français Emanuel Macron a annoncé mardi soir, dans une allocution télévisée, un calendrier de « déconfinement progressif » avec trois dates clés: 28 novembre, 15 décembre, 20 janvier, alors que des spécialistes redoutent toutefois que le Nouvel An soit « possiblement l’occasion de contagion ».

« Une nouvelle étape s’ouvrira à partir du samedi 28 novembre (…) plusieurs changements seront réalités », a déclaré M. Macron. Il s’agit entre autres de la réouverture des petits commerces, des librairies et des bibliothèques dans le « cadre d’un protocole sanitaire strict jusqu’à 21h au plus tard ».

Les déplacements pour motifs de promenades ou activités physiques en extérieur seront élargis à un rayon de 20 km et pour trois heures. Les lieux de cultes pourront également rouvrir leurs portes, et les activités extrascolaires en plein air reprendront.

Mais tout ne changera pas le 28 novembre, a averti le M. Macron. « Le confinement adapté et le système de l’attestation resteront en vigueur. Il faudra donc continuer à rester chez soi, à télétravailler, à renoncer aux réunions privées, rassemblements familiaux », a-t-il indiqué.

La seconde étape de ce déconfinement progressif est prévue pour le 15 décembre prochain, en fonction de l’évolution de l’épidémie. « Si nous sommes bien arrivés autour des 5000 contaminations par jour et environ 2500 à 3000 personnes en réanimation, alors le confinement pourra être levé », a noté le président.

Un couvre-feu de 21h à 7h du matin sera mis en place partout sur le territoire à partir du 15 décembre. Les Français pourront ainsi se déplacer sans autorisation et passer Noël en famille. Les salles de cinémas, les théâtres, les musées pourront reprendre leur activité toujours dans le cadre des protocoles sanitaires négociés. « Nous pourrons circuler librement les soirs des 24 et 31 décembre mais les rassemblements sur voies publiques ne seront pas tolérés », a-t-il indiqué.

La troisième et dernière étape du déconfinement est fixée pour le 20 janvier, et permettra la réouverture des salles de sport et des restaurants. Les lycées pourront être pleinement rouverts avec la totalité des élèves, et 15 jours plus tard les universités pourront aussi reprendre avec une présence physique.

L’allocution du président français intervient dans un contexte sanitaire favorable, avec un ralentissement de la circulation du virus. « Nous avons commencé une lente décrue. Le nombre de personne en réanimation est passé de 4900 le 16 novembre à 4300 aujourd’hui », a rappelé M. Macron.

Le nombre de cas positifs journaliers au COVID-19 a également fortement reculé. Il s’est établi la semaine dernière à 20.000 cas par jour en moyenne, après avoir atteint 33.500 patients hospitalisés le 16 novembre, soit plus que lors de la 1ère vague, a-t-il indiqué.

Plusieurs spécialistes ont expliqué le ralentissement de la circulation de l’épidémie en France par les mesures de restrictions, notamment le couvre-feu et le confinement.

« Il y a une forte amélioration de la situation. Avec le couvre-feu et le confinement, l’épidémie se transmet moins, actuellement », a déclaré mardi sur BFMTV, Jean-Paul Stahl chef service des maladies infectieuses CHU de Grenoble. Mais le spécialiste redoute toutefois que le Nouvel An soit « possiblement l’occasion de contagion ».

Imad Kansau, infectiologue à l’hôpital Antoine Béclère de Clamart, a également indiqué que le ralentissement de la circulation du virus, constaté notamment en Île-de-France, est lié « au confinement », invitant les autorités à ne pas « commettre l’erreur de relâcher complètement « .

Je soutiens l'indépendance de la presse chrétienne!

Une majorité de journaux, télévisions et radios appartiennent à quelques milliardaires ou à des multinationales très puissantes, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’une presse chrétienne libre est aujourd’hui essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde.
Afin que le Journal Chrétien demeure un média indépendant, gratuit et sans publicité, votre soutien financier et votre mobilisation seront décisifs. Faites un don en cliquant ici.

Les commentaires sont fermés.

Devenir rédacteur

J'aime l'info

Inscription à la Newsletter