Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Cameroun : attaque meurtrière dans une école à Ekondo Titi

Un groupe d’hommes armés a perpétré une attaque dans trois écoles de la ville d’Ekondo Titi. Bilan : quatre morts et plusieurs blessés…

La petite ville d’Ekondo Titi s’est réveillée ce mercredi matin avec effroi, en apprenant la sauvage attaque qui a été perpétrée dans des établissements scolaires de sa localité. Selon des sources concordantes, des hommes armés auraient fait irruption dans trois écoles de cette ville, dont le lycée bilingue, et auraient ouvert le feu en utilisant des armes et des explosifs. L’attaque aurait eu lieu vers 7 h 50 peu après le rassemblement matinal des élèves, indiquent quelques témoins.

Pour l’heure, on dénombre déjà quatre décès, mais aussi plusieurs blessés (dont deux graves, ndlr) qui ont été évacués dans les centres de santé environnants. Les victimes seraient trois élèves identifiés comme Emmanuel Orume, 12 ans, Joceline Ikem, 16 ans et Kum Emmanuel, 17 ans. On déplore également la perte de Celestina Song, une enseignante qui a eu le malheur de perdre sa vie durant ces dramatiques incidents.

Une battue a rapidement été mise sur pied par les forces spéciales afin de retrouver les assaillants. Les parents d’élèves se sont immédiatement précipités dans les écoles pour ramener leurs enfants à la maison. Cette attaque à Ekondo Titi vient rappeler plusieurs autres du même type, dont la plus célèbre demeure celle du 24 octobre 2020 dans une école primaire de Kumba (qui avait fait une dizaine de morts et plusieurs blessés, NDLR).

Même si cette attaque n’a pas encore été revendiquée, elle s’inscrit dans le cadre de la crise anglophone qui sévit dans cette partie du pays, et qui avait amené les séparatistes à boycotter l’éducation scolaire dans toutes les villes du Nord-ouest et du Sud-ouest. Ce mot d’ordre imposé aux populations de ces deux régions, vise à faire pression sur le gouvernement camerounais afin qu’il accède à leur requête d’autonomisation et d’indépendance. Lequel gouvernement n’a pas encore communiqué sur cette attaque ; mais c’est tout le peuple camerounais qui se retrouve, une fois de plus, consterné par cet effroyable confit fratricide qui s’éternise depuis fin 2016…

 

 

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

Cet article a été publié sur www.chretiens.info

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter