Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Les liens du péché

Partager sur:

Proverbes 5.22-23 :
« Le méchant est pris dans ses propres iniquités,
Il est saisi par les liens de son péché.
Il mourra faute d’instruction,
Il chancellera par l’excès de sa folie ».

LA PIEUVRE GÉANTE

Le péché est telle une immense pieuvre. Lorsqu’il s’agrippe à vous, cela est extrêmement compliqué de s’en dégager. Alors que vous parvenez à vous libérer d’une seule tentacule, les autres cherchent déjà un moyen de vous saisir immédiatement. C’est un mal inextricable.

Tenez, par exemple : un homme peut sortir fièrement de l’emprise de l’alcool sur sa vie, et de l’autre, succomber à une relation adultère. A cette action de tromper continuellement sa femme, il ajoutera le mensonge pour justifier ce qu’il cache. N’en pouvant plus de cette vie double, il mettra un terme à ce mensonge en avouant tout, et en engageant une procédure de divorce. Il se remariera ensuite dans des conditions plus que douteuses, comme Jésus le dit dans Matthieu 5.31–32 : « Il a été dit: Que celui qui répudie sa femme lui donne une lettre de divorce. Mais moi, je vous dis que celui qui répudie sa femme, sauf pour cause d’infidélité, l’expose à devenir adultère, et que celui qui épouse une femme répudiée commet un adultère ». Voyez-vous l’effet d’avalanche du péché et tous les ravages qu’il opère sur son chemin ?

Ainsi, les tentacules du péché cherchent à étreindre notre vie par diverses tentations, jusqu’à nous détruire à tout jamais. Saisis par ses liens, nous serons comme pris dans un filet ou comme avalé dans du sable mouvant. Plus nous tentons de nous dégager par le haut, plus nous sommes aspirés vers le bas. Plus nous nous battons, en agitant nos membres pour demeurer à la surface, plus nos mouvements dégagent suffisamment d’espace vide autour de notre corps, pour nous engloutir. Il en est ainsi du péché, on ne peut le vaincre à notre manière et par notre propre force.

JÉSUS A VAINCU

Le combat n’est cependant pas désespéré. Bien au contraire, Jésus nous donne tous les moyens pour le vaincre. Nous sommes en possession d’une armure spirituelle efficace, revêtons-nous en. Il nous faut toutefois cesser de jouer avec le feu.
Proverbes 6.27–28 nous donne cet avertissement : « Quelqu’un mettra-t-il du feu dans son sein,
Sans que ses vêtements s’enflamment? Quelqu’un marchera-t-il sur des charbons ardents,
Sans que ses pieds soient brûlés ? »
Le péché est de nature à enflammer la chair. L’histoire de Joseph nous enseigne deux mot-clés pour ne pas finir entièrement brûlé : séparation et fuite. Lorsque Joseph entendit les propos enflammants de la femme de Potiphar, il traça immédiatement une ligne de démarcation et de séparation très visible entre lui et elle. Son cœur intègre déploya un par-feu intraversable, et il eut la force de fuir lorsque ses mains perverses se posèrent sur lui.

Chrétiens, notre Joseph à nous, s’appelle Jésus. Par les écrits de Paul, Il nous dit :
« Fuis les passions de la jeunesse ». 2 Timothée 2.22
« Fuyez la débauche ». 1 Corinthiens 6.18

Mes frères et sœurs, ne jouons pas au héros, mais fuyons.

Je soutiens l'indépendance de la presse chrétienne!

Une majorité de journaux, télévisions et radios appartiennent à quelques milliardaires ou à des multinationales très puissantes, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’une presse chrétienne libre est aujourd’hui essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde.
Afin que le Journal Chrétien demeure un média indépendant, gratuit et sans publicité, votre soutien financier et votre mobilisation seront décisifs. Faites un don en cliquant ici.

Les commentaires sont fermés.

Devenir rédacteur

J'aime l'info

Inscription à la Newsletter