Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Héritage

« Aussi longtemps que l’héritier est enfant,

Il ne diffère en rien d’un esclave,

Quoiqu’il soit le maître de tout. »

Galates 4/1

 

Hériter ! Ah, hériter. Qui n’a jamais souhaité hériter d’un parent fortuné ? Ne plus rien faire…la ‘Bella Vita’. Vivre sans effort au mépris de Genèse 3/19 : « C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras. »

  • Il est à noter, pour être honnête, que certains héritiers ou rentiers sont et restent actifs et particulièrement philanthropes, en accord avec Esaïe 1/17: « Apprenez à faire le bien, recherchez la justice, Protégez l’opprimé ; Faites droit à l’orphelin, Défendez la veuve. »

Mais qu’est-ce qu’hériter, qu’est-ce qu’un héritage ?

* Hériter c’est devenir propriétaire d’un bien par voie de succession ou par donation. Ce bien peut être un cadeau ‘immobilier, financier’ ; mais aussi un cadeau empoisonné : ‘Dettes, créances, emprunts’.

* Hériter c’est recevoir les caractères, les spécificités de ses ancêtres. (Ascendants plus ou moins proches.) Ce patrimoine génétique peut être un cadeau ‘qualités, beauté’ ; mais aussi un cadeau empoisonné ’défauts, tares.’

L’héritage n’est malheureusement pas toujours très démocratique ni égalitaire.

D’aucuns hériteront du succès de leurs Parents tandis que d’autres hériteront de leurs échecs.

D’aucuns hériteront de la ’force de caractère’, du ‘savoir’ de leurs Parents quand d’autres recevront leurs ‘faiblesse et lacunes’.

Mais ne nous n’y trompons pas : « C’est parfois l’homme le plus pauvre qui laisse à ses enfants l’héritage le plus riche. » (Ronald Ross)

Il est difficile pour l’être Humain de se sortir de sa ‘condition’ ! Il n’est qu’à remarquer ces métiers qui s’exercent de père en fils (fille) enrichissant, valorisant ou pas …

Mais comment s’extraire de naissance difficile ? Utopique ? Non ! Impossible n’est pas Français dit-on ! Et surtout : « Tout est possible à Dieu. » (Marc 10:2)

Courage à toi Chrétien défavorisé sur cette terre :

« Un héritage délicieux t’est échu, une belle possession t’est accordée. » (Matthieu 19:26)

 

 Héritage.

Il est aussi un héritage que nous laisserons aux nôtres. Un héritage que l’on ne soigne jamais assez. Il s’accorde parfaitement à l’enfant et à notre verset d’introduction. Il concerne tous les Ascendants : Parents, Grands Parents, Famille et proches. Il vaut plus que tous les discours. Il interpelle plus que tous les prêches. Il façonne l’enfant plus que toute éducation et toute instruction bien qu’un proverbe Breton déclare : « Une bonne éducation vaut mieux qu’un bon héritage. »

Il peut agir sur le comportement social, interrelationnel des descendants sur plusieurs générations. Appelons-le par son Nom :

Le Témoignage !

Cet héritage ne se fait pas attendre : on le reçoit dès la naissance. Un héritage périnatal. … Ensuite c’est du goutte-à-goutte. Les parents  (et tous les proches) sont des distillateurs de comportements, d’attitudes et de conduites dont l’enfant se nourrira à satiété.

Cet article s’adresse notamment aux chrétiens, aussi est-il bon de citer Deutéronome 4:9 : « Seulement, prends garde à toi et veille attentivement sur ton âme, tous les jours de ta vie, de peur que tu n’oublies les choses que tes yeux ont vues, et qu’elles ne sortent de ton cœur ; enseigne-les à tes enfants et aux enfants de tes enfants

L’auteur de cet écrit déclare souvent : « Si l’on presse une orange on obtient du jus d’orange. Si l’on tond un mouton on obtient de la laine… » Si en écoutant un Chrétien en société on n’entend que plaintes, gémissements, cinématographie, chansons pas très rigoureuses que sera donc le témoignage chrétien délivré ?… Et si d’aventure on le ‘presse’ ce chrétien sa teneur et ses propos   devront être : « Tes préceptes sont pour toujours mon héritage, Car ils sont la joie de mon cœur. » (Psaumes 119:111)  Son ‘jus ou sa laine’ ne peuvent se borner à critiques politiciennes ou histoires de  ballons ronds ou ovales ? (exemple non exhaustif)

Examinons l’héritage de l’homme le plus sage de la Bible, Salomon. Qu’a-t-il légué à sa descendance… sans abandonner Son Dieu mais en ignorant Ses Préceptes ? Un désastre et une malédiction !

« Faisons donc plutôt du royaume de Dieu notre préoccupation première, pour un héritage qui ne se peut ni corrompre, ni souiller, ni flétrir, lequel vous est réservé dans les cieux » (Luc 12/311 Pierre 1:4)

 

Héritage

Nous avons bien noté que le témoignage tant verbal que comportemental est un réel et marquant héritage. Las, il est parfois difficile, sinon impossible, de s’exprimer. Prenons un exemple :

Dans une réunion de famille, tous parlent avec emphase d’un sujet de conversation (d’une passion) inculqué à un enfant (dès son plus jeune âge) Seule une personne ne participe pas, ce n’est pas son sujet d’intérêt. Elle sera délaissée. Au fil des années, *‘Bis Repetita’,  dès lors cet enfant n’aura plus que peu de points communs avec ce parent ‘déposé’. Le lien parental sera affaibli et lentement brisé. Une passion, non partagée, détruit beaucoup de pôles d’intérêts qui soudaient les membres !

Le partage du savoir et la transmission des connaissances et des expériences cessent !

J.PMars a dit « Nous n’aurons de chance d’être nous-mêmes que si nous ne répudions aucune part de l’héritage ancestral. »

Il y a dans la Bible 13 versets qui mentionnent les passions. Tous expriment une notion profondément négative, appartenant au péché, à la nature humaine déchue.  L’Apôtre Paul dit : « Tout m’est permis, mais je ne me laisserai asservir par quoi que ce soit. » (1Co 6.12).

La responsabilité des parents est de s’assurer que leurs enfants soient conscients de leur héritage séculaire. Les Parents chrétiens en tant que disciples de Christ doivent transmettre l’héritage spirituel. Tout parent doit aussi permettre le legs de l’expérience des Aînés.

Nous devons enseigner à nos enfants ce que Dieu attend d’eux (Deutéronome 6.6-7, Éphésiens 6.4) C’est le meilleur héritage que nous puissions leur laisser. La théologie peut être remise en question, le témoignage sollicite le questionnement…

Oui, nous sommes dans le monde mais plus de ce monde qui appelle bien ce qui est mal. (Jean 17, 14-18)/ Esaïe 5:20)

  • – L’Enfant est une éponge, il absorbe tout… Ne lui fournissons pas le ‘côté qui gratte’. – (lerdami)

 

« Aussi longtemps que l’héritier est enfant,

Il ne diffère en rien d’un esclave,

Quoiqu’il soit le maître de tout. »

Galates 4/1

* Se dit d’une chose qui, plus elle est répétée, plus elle plaît.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter