Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Une femme malade clouée au lit pendant 1 an guérie par Jésus

Désespéré par le grave problème de dos qui confinait sa femme depuis près d’un an au lit, Nizar, un Druze, qui ne connaissait pas le christianisme a entendu une voix lui disant de prier pour son épouse au nom de Jésus en imposant sa main sur son dos. Et Dieu a fait un miracle !

Un couple de missionnaires américains travaillant pour le projet Ekballo a répondu à l’appel de Dieu à Berlin, en Allemagne. Il s’occupe de réfugiés venant du Moyen-Orient.

Ils ont baptisé un jeune homme nommé Nizar qui leur a raconté une histoire démontrant le pouvoir du nom de Jésus.

« La femme de mon oncle ne pouvait pas marcher », leur a raconté Nizar. En raison d’un grave problème de dos, elle a été confinée dans son lit pendant un an et son poids a atteint 100 kilos. »

« Mon oncle était vraiment perdu, il ne savait pas quoi faire », a déclaré Nizar.

Son oncle avait peu de travail et risquait d’être relogé dans une autre ville.

Nizar raconte que son oncle est l’une des personnes les plus difficiles qu’il connaisse. « Il a même un tatouage sur son corps qui dit : ‘Ne plaisante pas avec moi ; Je vais te botter le cul.’ »

« Il n’avait pas beaucoup d’argent. Il a dû vendre les choses qu’il avait. Ce fut une période très difficile pour lui », a déclaré Nizar.

Quelques mois ont passé et son oncle a décidé d’étudier le Coran et de devenir plus musulman. Mais après avoir passé plusieurs semaines dans les Écritures islamiques, il a été désillusionné et a dit : « OK, voyons autre chose ».

Il a donc commencé à discuter avec certains réfugiés druzes de leur foi. Leur religion est considérée comme une religion monothéiste abrahamique, mais elle ne suit pas les cinq piliers de l’islam. Leurs croyances intègrent des caractéristiques de l’ismaïlisme, du gnosticisme, du néoplatonisme et d’autres philosophies.

Les Druzes s’appellent eux-mêmes des « gens d’unitarisme ou de monothéisme ». Après que l’oncle a cherché des réponses parmi les Druzes, il a conclu : « OK, je n’ai rien trouvé ici. Allons dans un autre endroit. »

Puis il a trouvé un Nouveau Testament et a commencé à le lire. « Il l’a lu, lu et relu. Au bout d’une semaine, il s’ennuyait », a raconté Nizar.

Un jour, l’oncle de Nizar entra dans le salon, posa le Nouveau Testament et commença à se servir un verre d’arac, une boisson alcoolisée distillée à la saveur d’anis.

« C’était un alcoolique », a noté Nizar. « Quand il était spirituel, il avait laissé l’alcool, mais maintenant, il a décidé d’y retourner. »

Au même moment, sa femme était dans une autre pièce et souffrait énormément.

À ce stade, il était désespéré et plongé dans toutes sortes de pensées et a crié à Dieu.

« OK, (Seigneur) que veux-tu de moi ? J’ai traversé tout cela. Tu sais cela. Au fond de mon cœur, je t’aime. Je sais au fond de mon cœur que je suis ton enfant. Pourquoi est-ce que je souffre comme ça ? Pourquoi laisses-tu la vie me frapper comme ça, me briser comme ça ? »

Nizar continua à se plaindre en disant :

« J’étais riche. J’ai eu beaucoup d’argent. J’ai eu beaucoup d’amis. Qu’est-ce que j’ai maintenant ? J’ai une femme malade sur le lit dans l’autre pièce qui crie toute la journée depuis un an. »

Il fut abasourdi d’entendre une réponse venant d’en haut, une voix qui disait :

« Va vers ta femme et prie au nom de Jésus-Christ. Mets ta main sur son dos et elle sera guérie. »

Surpris, il posa son verre, sauta sur ses pieds et se précipita dans sa chambre.

« Viens femme, ne parle pas, retourne-toi », lui ordonna-t-il avec une certaine urgence.

« Que fais-tu ? » demanda-t-elle.

« Retourne-toi. »

Il plaça sa main sur son dos et pria : « Au nom de Jésus-Christ…»

Soudain, sa femme a senti quelque chose comme un morceau de métal brûlant qui la transperçait. « Qu’est-ce que tu fais ? » cria-t-elle. Elle pensait qu’il la poignardait.

Mais ce n’était pas un couteau qui lui rentrait dans le dos ; c’était le pouvoir de guérison de Jésus, le Dieu qui guérit !

Après qu’il ait prié, elle s’est levée et a marché.

Bientôt, elle alla chez le médecin pour voir ce qui s’était passé. Ils ont examiné les rayons X et ont pu constater qu’il se passait quelque chose, sans pouvoir l’expliquer.

« Après cela, la foi de mon oncle est si forte qu’il ne peut plus parler que de Jésus. Maintenant, il a la conviction la plus forte et c’est le type le plus pacifique de tous les temps. »

A lire aussi:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter