Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Temoignage

Quel toupet !

Il était une fois, un petit garçon qui s’élançait dans la vie. Au reste ce garçon n’est pas si petit puisqu’il vient de fêter ses 21 ans.
Après 2 années d’études secondaires, ‘‘quelque peu’’ troublées par des marasmes sociétaux et familiaux, son espoir le porte à s’inscrire dans une école éloignée de 400 km de son domicile. Ce souhait résulte tant de l’enseignement dispensé dans cet institut, que de son éloignement, et de l’opportunité, indispensable, d’y étudier avec un contrat d’alternance. Sa vie n’est pas un long fleuve tranquille où couleraient à flot ses pépites d’or (€)… Il doit impérativement travailler pour financer ses études !

Mars : son inscription est validée après réussite aux différents entretiens et tests de compétence. Il ‘‘ne reste plus qu’à’’ trouver l’employeur qui s’engagerait pour cette alternance. – Travail adapté, finances et salaire (petit)-… et à dénicher un toit où s’entasseront ses connaissances acquises pendant une année d’étude voire 3 années, si affinités. 

Vous remarquerez que ces quelques lignes essaient, entre autre, de transcrire l’humour qui habite ce ‘‘petit’’ garçon et l’aide dans ses adversités.

Jusqu’ici, notre titre et les évènements cités, n’ont rien de spécifique et ne méritent pas d’en écrire le moindre mot. Il doit y avoir donc une chute à l’histoire. Continuons…

D’entretiens téléphoniques et en discussions ‘skype’ le temps passe; les allers/retours pour les ‘‘Job Dating’’ soulagent la maigre bourse. Le temps passe et rien ne se précise. Une entreprise s’engage puis se rétracte brisant le rêve entre-aperçu.

L’école d’ingénierie ouvre ses cours le 1er Octobre et le calendrier égrène ses jours inexorablement jusqu’à ce jour de début Septembre. Et rien n’avance, rien ne se produit ! Le ‘petit-grand’ garçon se prend à briser son rêve et à envisager d’autres solutions insatisfaisantes. Mais n’est-ce pas là le lot de bien de jeunes gens de notre époque ?

Le Père et la Mère s’activent intensemment, leurs recherches s’intensifient… en vain !

Seulement, les Grands- parents de ce Jeune ont une ‘‘Relation d’importance’’ * et un ‘‘groupe d’influence’’ **… – Nous y reviendrons. –

Courant Septembre : 3 propositions d’alternance arrivent de front. Entretiens ‘Skype’ puis rencontres sur place (800km-A/R x fois) Une entreprise propose une alternance d’une année suivie d’un CDI. Et une période d’essai commençant le 17 septembre ! Vite, vite, il faut un logement (pas trop coûteux). Vite vite, c’est vite dit, mais c’est trop tard, il n’y a plus rien sur le marché de la location immobilière.

Des heures de recherche sur la toile et des tonnes d’appels téléphoniques plus tard un RDV (1 seul !) est obtenu pour le 11 Septembre pour un logement (pas très reluisant). La veille au soir, les Grands-parents insistent auprès d’agents immobiliers pour visiter le même jour, 2 Biens… qui sont pratiquement loués, donc déjà pris. Peu importe, des RDV sont pris.

Le lendemain (11/09), 400km plus loin, arrivée sur place et appel aux agents pour les informer de notre présence sur les lieux. Les rendez-vous, pour les 2 logements (déjà pris rappelons-le), sont avancés par les agents, sur le temps du midi…on nous avait pourtant bien signalé qu’ils ne travaillaient pas pendant la pause déjeuner ! Tout s’accélère et un logement (réservé pour un autre mandant avec visite officielle prévue à 15 heures), est attribué. Holà, pas si vite : le dossier d’inscription est complet (merci à la Maman) mais ne correspond pas pour une alternance suivie d’un CDI. Il est 13h30. Une solution est proposée par l’agence : Il suffirait que l’école délivre un certificat de scolarité et peu importe le reste. Le temps presse, l’école est contactée, l’école est d’accord (rien dans tout cela n’est illégal) l’école accepte de recevoir leur futur étudiant pour délivrer, de suite-à l’instant, le sésame. Néanmoins il faut savoir que le dossier appart’ ne peut être instruit avant Lundi 17 mais il est rempli quand même par l’agent qui a justement un temps libre à 16h ce Mardi 11 Septembre.

En milieu de semaine l’agence propose un état des lieux et une remise des clefs pour le 14 Septembre. 15 Septembre : Emménagement ! 17 Septembre prise de poste de l’alternance ! 1er octobre début des cours !

Tout ça serait-il un effet de pur hasard ? Un chanceux concours d’heureuses circonstances ?

L’obtention du logement serait-il le résultat du ‘Toupet’ (dixit la maman) du grand-Père qui obtient des rendez-vous improbables et inespérés ?

Nous pencherons pour dire, nous qui écrivons ces lignes, que ce **‘‘Réseau d’influence’’
qui a intercédé auprès de cette * ‘‘Relation d’importance’’… est, autrement dit, ce ** groupe de chrétiens (ici et à 400 km) qui a intercédé auprès de son *Dieu Omniprésent.

Certains diront qu’il n’y a rien de miraculeux dans tout ceci, mais nous sommes intimement convaincus que : « Demandez, et il vous sera donné ; cherchez, et vous trouverez ; frapper, et il vous sera ouvert. » (Matthieu 7:7) Demander, chercher, frapper, trois degrés d’une progression dans la prière, quand Dieu ne l’exauce pas de suite.

Clin d’œil : Ce logement obtenu est celui qui avait tant retenu l’attention de ce jeune homme…mais qui n’était plus disponible déjà 10 jours avant !
Que ce jeune puisse rechercher l’Eternel et Sa Force, et chercher continuellement Sa Face ! (1 Chroniques 16:11) Se souvenir de cet évènement… « Car les yeux du Seigneur sont sur les justes, et ses oreilles sont attentives à leur prière. » (1 Pierre 3:12)

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter