Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

ÊTRE NÉ DE DIEU – 1ère partie

Un jour, un homme vint en cachette pour voir Jésus. Cet homme n’avait pas de question précise. Il vint pour dire à Jésus ce qu’Il savait déjà : « Rabbi, nous savons que tu es un docteur venu de Dieu ; car personne ne peut faire ces miracles que tu fais, si Dieu n’est avec lui. » (Jean 3 v 2)

Au lieu de lui confirmer cette affirmation, Jésus lui révèle l’un des plus grands fondements de la vie de Dieu : « En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. » (Jean 3 v 3)

La suite de l’échange démontre clairement que Nicodème ne comprends absolument rien à ce que Jésus lui dit : « Nicodème lui dit : Comment un homme peut–il naître quand il est vieux ? Peut–il rentrer dans le sein de sa mère et naître ? »(Jean 3 v 4)

Puis, Jésus lui précise ce que « naitre de nouveau » signifie : « Jésus répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. » (Jean 3 v 5)

La nouvelle naissance … c’est quoi ?

Dans cet échange entre Nicodème et Jésus, il est donc question de « naitre de nouveau » dans le but de « voir le royaume de Dieu » :

  • « Naitre de nouveau» signifie « naître d’eau et d’Esprit ».
  • « Voir le royaume de Dieu» signifie « entrer dans le royaume de Dieu ».

 

Pourquoi devons-nous naitre de nouveau ? 

Pour en comprendre l’essence, il nous faut revenir à l’origine de la création.

La bible nous révèle que Dieu a donné naissance à l’homme. Il est, dès l’origine, né de Lui. Nous avons été créés à Son image et à Sa ressemblance (Gn 1 v 27). Or, il nous semble assez clair, sans avoir besoin de beaucoup d’argumentaires, d’avancer que Dieu est invisible. Par conséquent ce qui est né de Dieu en nous est invisible.

Lorsque Dieu créé Adam, il le créer à partir de la matière, à partir de la terre, d’où son nom « Adama » qui veut dire « terre ». C’est le corps.

Puis Il insuffle Son souffle, Son Esprit, dans les narines d’Adam. La bible nous dit alors que Adam devint une âme vivante. L’Esprit de Dieu au contact de la matière terrestre l’a fait devenir une âme qui vit car le souffle de Dieu est un souffle de vie. C’est l’âme

Pour ce qui est de l’esprit de l’homme et de la réalité de son existence, beaucoup l’ont contesté. En voici selon ma conviction la démonstration :

Premièrement, nous avons établi que selon la bible l’homme a été créé à l’image et à la ressemblance de Dieu. Or Dieu est invisible. Par conséquent ce qui est né de Dieu en nous est invisible. La bible déclare par ailleurs que Dieu est Esprit. Puisque nous avons été créés à Sa ressemblance, il parait logique d’être comme Lui, Esprit.

Deuxièmement, lorsque Dieu confie à Adam la responsabilité du jardin d’Éden, il lui spécifie qu’il pourra manger de tous les fruits des arbres du jardin sauf de celui de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Dieu précise sa mise en garde en disant « car le jour où tu en mangeras, tu mourras » (Gen 2 v 17). Or, lorsque Adam, séduit par sa femme, elle-même séduite par le serpent, manga du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, ni Adam ni Ève ne sont mort physiquement… Il était donc question d’une autre mort, d’une mort que l’œil physique ne peut voir, la mort de l’esprit. Est-il possible que quelque chose meurt sans être né au préalable ? Évidemment non. Le jour où Adam a désobéit et mangé de se fruit, sa désobéissance a entrainé la mort de son esprit, qui s’est éteint. C’est l’esprit.

Dieu nous a donc créé, dès l’origine, corps, âme et esprit.

La désobéissance de l’homme ayant entrainé la mort de son esprit, il est donc tout à fait normal qu’il lui faille naitre de nouveau afin de reprendre le cours de sa vie avec Dieu.

Jésus s’étonne que Nicodème, lui, un érudit de la parole de Dieu, ne sache pas cette chose si fondamentale : « Jésus lui répondit : Tu es le docteur d’Israël, et tu ne sais pas ces choses ! » (Jean 3 v 10)

Nous comprenons au travers de ce passage que pour accéder au royaume de Dieu, il nous faut donc naitre une seconde fois. Cette deuxième naissance est une naissance d’eau et d’Esprit. Je précise ici que cette naissance d’eau n’est pas le baptême d’eau. Ce dernier n’est en aucun cas une naissance mais l’engagement d’une bonne conscience, une mise en conformité, un témoignage public d’une décision de marcher comme Christ a marché.

La naissance d’eau dont il est question est une vie qui prend place en nous tel que le décrit Jésus à la Samaritaine « Jésus lui répondit : Quiconque boit de cette eau aura encore soif ; mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle. » (Jean 4 v 13)

La nouvelle naissance donne lieu à une nouvelle création…

La nouvelle naissance est la réalité de la naissance d’un être nouveau-né de Dieu en nous qui à la fois est la régénération de notre esprit mis à mort à cause de la faute commise en Éden, et à la fois le débordement intérieur de cette source d’eau qui jaillit jusque dans la vie Éternelle. Telle est la nouvelle création.

« Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés (…) de Dieu. » (Jean 1 v 12-13)

Nous sommes nés de Dieu.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter