Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Abonnez-vous à Chrétiens TV, la chaîne YouTube du Journal Chrétien

Murmurer… Se Plaindre… Est-ce Offense à Dieu ?

« Maintenant encore ma plainte est une révolte,
Mais la souffrance étouffe mes soupirs. »
(Job 23 :1-7)

De murmurer à se plaindre il n’y a qu’un pas !

Et se plaindre, est-ce se lamenter ? Le corps humain peut, sous l’effet de la douleur, laisser exprimer une plainte. Mais l’esprit lui peut être hors des lamentations.
Job, dans ce verset, ne demande pas autre chose que d’être admis à plaider sa cause devant Dieu. C’est une plainte à Dieu et devant Dieu seul, non pas une lamentation, ‘seulement’ une prière, une demande de grâce.

Le mot ‘Lamentation’ prend toute sa signification quand on évoque : Le mur des Lamentations à Jérusalem.
Également appelé HaKotel en hébreu, il constitue un endroit où l’on vient prier.
Il fut appelé ‘‘mur des lamentations’’ car, sous l’empire Ottoman, les Juifs venaient y pleurer la destruction du Temple. Le bourdonnement que produisent ceux venus y prier, toujours face au Mur, en se balançant d’avant en arrière et en fredonnant des passages des Écritures produit l’effet sonore d’un doux gémissement sans fin. Mais l’atmosphère y est au calme.

Job dit que ‘la souffrance étouffe ses soupirs’. Certaine version de la bible traduit que c’est la main de Dieu qui étouffe ses soupirs. Serait-ce que les murmures au sein des Chrétiens ne sont que des plaintes pour pas grand-chose… Ou que la souffrance n’est pas toute remise à Dieu qui donne à Ses Enfants la sérénité en Son Esprit devant l’épreuve. L’adage populaire, lui, stipule que : ‘‘Il a encore la force de se plaindre !’’
Se plaindre à Dieu n’est donc pas : murmurer et nous plaindre entre nous… de façon vaine. « Le peuple se mit à se plaindre et cela déplut à Dieu. » (Nombre 11 :1) Nos plaintes rejaillissent sur Dieu. Nous disons en fait : “Il ne nous a pas soutenus comme Il aurait dû le faire, et voilà la conséquence !”
Le Chrétien doit-il donc dire ‘‘Oui et Amen’’ à tout ? Que nenni !

Les Écritures font mention de plaintes devant l’Eternel. David, lorsqu’il était dans la caverne : « De ma voix je crie à l’Éternel, De ma voix j’implore l’Éternel. Je répands ma plainte devant Lui, Je Lui raconte ma détresse. » (Psaumes 142 :1-3)
Mais ces plaintes, ces prières, s’adressent à Dieu. Elles ne se propagent pas entre ‘croyants’ ! Un proverbe danois nous assure d’ailleurs que : ‘On suit plus volontiers les mauvais exemples que les bons’. La plainte stérile engendre les lamentations néfastes.

Un autre proverbe dit ’’Qu’il faut mieux s’adresser à Dieu qu’à ses Saints’’…

Les bénédictions divines qui nous sont destinées ne sont-elles pas tuées dans l’œuf par le bruit des murmures et des plaintes, si ne n’est par les lamentations, que les Chrétiens fomentent dans leurs rangs ? En dehors de la considération Divine… sans s’adresser à Dieu !

Habacuc (2 :1) déclare : « J’étais à mon poste, Et je me tenais sur la tour ; Je veillais, pour voir ce que l’Éternel me dirait, Et ce que je répliquerais après ma plainte. L’Éternel m’adressa la parole. »
Tout est dit dans ces versets : l’endroit, l’attitude, l’attente, l’écoute, le tête-à-tête (avec Dieu) et le dialogue à venir.

‘‘Se lamenter, c’est empirer un malheur.’’ (Bonaventure Des Périers)
Aussi : ‘‘Ne te lamente pas de ce qui t’arrive : tu ne connais pas le futur. ‘‘ (Proverbe malien)

Souvenons-nous de l’exemple de Paul et Silas : en prison alors qu’ils viennent d’annoncer l’évangile. En prison après avoir été fouettés, ils auraient pu être pleins d’amertume, découragés, se lamenter entre eux. Non ! Au lieu de cela, dans les fers et les chaines, au milieu de la nuit ils priaient et chantaient. (Actes 16 : 25 à 31)

Le message de Jésus-Christ annoncé par des ‘Conquérants’ a suscité les premiers chrétiens. Aujourd’hui, que ce même message ne soit pas terni par des jérémiades improductives.

OUI, nos difficultés sont des sujets de prières ; NON, nos difficultés ne sont pas des sujets de ‘conversations de salon’.
L’Apôtre Paul qui a demandé 3 fois sa guérison à Dieu et n’a reçu que : « La Puissance Divine se manifeste le mieux dans la faiblesse humaine. » (2 Corinthiens 12)
Paul n’a pas dû en parler avec ses pairs, puisqu’à ce jour personne ne connait encore la nature de son écharde ! Il a prié, n’a pas reçu et s’est tu… Pas de lamentations !

« Qui dira qu’une chose arrive, Sans que le Seigneur l’ait ordonnée ?
N’est-ce pas de la volonté du Très-Haut que viennent
Les maux et les biens. »
(Lamentations 3 :37/38)

Une parole pas facile à mettre en pratique :

« Rendez grâce en toute circonstance,
Car c’est la volonté de Dieu à votre égard
En Christ Jésus. »
(1Th 5 18)

2 réponses à “Murmurer… Se Plaindre… Est-ce Offense à Dieu ?”

  1. Apfran dit :

    Article interessant et encourageant !
    Sous les facettes des maux se cachent des opportunites de croissance personnelle et d’exemple tacite.

    Auteur à suivre. Quels autres articles a-t-il à partager ?

  2. ALAIN LEMAÎTRE dit :

    Bonjour Lerdami.

    Se plaindre, murmurer voilà un vaste sujet.
    Il n’y a rien de nouveau sous le soleil!!!
    Nous devrions avoir une confiance absolue en notre Seigneur Jésus!!! cela devrait faire cesser nos plaintes et nos murmures.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter

%d blogueurs aiment cette page :