Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Dieu est Yahweh Rapha, l’Eternel qui guérit – Exode 15:26

« Il dit: Si tu écoutes attentivement la voix de l’Eternel, ton Dieu, si tu fais ce qui est droit à ses yeux, si tu prêtes l’oreille à ses commandements, et si tu observes toutes ses lois, je ne te frapperai d’aucune des maladies dont j’ai frappé les Egyptiens; car je suis l’Eternel, qui te guérit. » (Exode 15:26)

Jésus Christ est le grand médecin ; Il est d’astreinte jour et nuit. Son cabinet n’est jamais fermé, et il n’y a aucune attente pour recevoir un rendez-vous. Il est spécialisé dans toutes sortes de maux, qu’il s’agisse d’une maladie de l’âme, de maladies physiques ou de maux de la société.
La première page de la Bible dit que « Dieu vit tout ce qu’il avait fait et voici, cela était très bon » (Genèse 1:31). Et à la fin : « Il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu » (Apocalypse 21:4). Tout avait un jour très bien commencé et finira de la même façon.
La maladie dans le monde parfait que Dieu a créé est comme les mauvaises herbes qui poussent au milieu d’un champ de blé. Mais ne vous y trompez pas : Dieu n’a jamais semé ces plantes nuisibles. « C’est un ennemi qui a fait cela » (Matthieu 13:28). Dieu a envoyé Jésus « qui allait de lieu en lieu faisant du bien et guérissant tous ceux qui étaient sous l’empire du diable, car Dieu était avec lui » (Actes 10:38).
Dieu a semé des remèdes dans la nature que la recherche médicale continue de découvrir. Néanmoins, le Dieu qui guérit naturellement est Celui qui guérit également de façon surnaturelle. Les Écritures rejettent le fait que la maladie pourrait être la volonté de Dieu et attribuent la guérison à Dieu. Partout dans le monde, d’innombrables guérisons surnaturelles se produisent chaque année, et prouvent que « Jésus Christ est le même hier, aujourd’hui et pour l’éternité » (Hébreux 13:8).

Pourquoi pouvons-nous être guéris ? 

Nous pouvons nous attendre à la guérison car Jésus ne change pas

Jésus a guéri des multitudes. C’était Sa mission. Il est venu pour guérir ainsi que pour sauver. Il ne vint pas seulement pour ces gens qui se trouvaient en vie à cette époque-là. Il ne vint pas apporter de l’aide à seulement quelques milliers de personnes. Ce n’était que le commencement. La Bible dit que c’était ce que « Jésus a commencé de faire et d’enseigner » (Actes 1:1). Ses actions nous ont démontré Son intention afin que nous puissions voir qui Il était – et qui Il est encore. Il vint pour les guérir afin de pouvoir nous guérir aussi, vous et moi. La guérison avait un rôle majeur dans Sa mission, et Jésus déclara que Dieu L’avait envoyé pour accomplir exactement ces œuvres-là (Jean 5:17 ; 9:3-4).
Nous lisons que « Jésus Christ est le même hier, aujourd’hui, et éternellement » (Hébreux 13:8). Jésus est vivant, et toujours aussi prêt à nous guérir maintenant comme Il l’était auparavant. Jésus est ce qu’Il était – constamment et éternellement. Les miracles font partie intégrante de l’Évangile de Jésus Christ, et ne sont pas un rajout, une préoccupation de second plan. Du début à la fin, la foi chrétienne est surnaturelle, commençant par la résurrection, la vie et la puissance. Les guérisons démontrent les vérités essentielles du Christianisme et nous montrent la nature même de Jésus.

Nous pouvons nous attendre à la guérison car Dieu en est l’Initiateur
La guérison trouve son origine en Dieu. Ce n’était pas notre idée. Au début de la Bible, quand personne n’avait jamais imaginé une telle chose, Il guérit des gens. « Abraham pria Dieu, et Dieu guérit Abimélec, sa femme et ses servantes ; et elles purent enfanter » (Genèse 20:17). Personne n’avait suggéré à Dieu de les guérir, ni ne L’avait supplié de le faire. Il l’a fait car c’était inhérent à Sa nature. Il aimait faire cela. Lorsque Jésus vint, Il offrit Lui-même de guérir les gens ; personne ne Lui suggéra de le faire. C’était Son idée à Lui.

Nous pouvons nous attendre à la guérison en raison du Nom même de Dieu
Le Nom de Dieu est ‘Yahweh Rapha’, « Le Seigneur qui te guérit ». C’est un peu son insigne de cabinet, comme grand médecin. « Le Seigneur qui guérit » était Son nom pas exclusivement pour Israël mais pour tous. Ce que Dieu est à un endroit, Il doit l’être partout. Il n’y a pas un Dieu en Israël et un autre en Europe ou en Afrique. « Je suis celui qui suis … je suis l’Éternel, qui te guérit. Car je suis l’Éternel, je ne change pas » (Exode 3:14, 15:26 ; Malachie 3:6).

Nous pouvons nous attendre à la guérison car les compassions de Dieu sont pour tous
Après s’être éloigné de Nazareth pendant environ un an, Jésus y retourna et prêcha dans la synagogue dans laquelle Il avait eu l’habitude d’aller régulièrement (Luc 4:16-30). Dans Son sermon, Il parla de Naaman. Cet homme était lépreux, étranger, Général de l’armée de Syrie qui avait fait prisonnier et emmené en captivité des Israélites – mais Dieu le guérit tout de même (2 Rois 5). Jésus parla également d’une veuve, étrangère elle aussi. Dieu envoya Élie vers elle, et pendant une famine, nourrit non seulement Élie et la veuve, mais toute sa famille également. Jésus démontra que Dieu se préoccupe des hommes et des femmes partout, pas seulement ceux du « peuple élu ». Il ne guérit pas seulement les saints mais aussi les pécheurs.

Nous pouvons nous attendre à la guérison en raison des promesses de Dieu
Il faudrait tout un livre, pas seulement une étude biblique, pour citer toutes les promesses de Dieu. Mais une citation typique se trouve dans Jacques 5:15 : « La prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera ; et s’il a commis des péchés, il lui sera pardonné ».
Chaque fois que Christ guérissait quelqu’un, c’était aussi une promesse. Tout ce que Dieu a fait, Il l’a fait pour nous montrer ce qu’Il ferait. Les œuvres de Jésus sont des prophéties et des signes.

Nous pouvons nous attendre à la guérison car Jésus a dit : « Je le ferai ».
Pour susciter la confiance en Dieu, la Bible nous relate histoire après histoire. Le Nouveau Testament braque les projecteurs d’abord sur un lépreux (Matthieu 8:1-3). Ce dernier dit : « Seigneur, si tu le veux, tu peux me rendre pur ». Voilà une question cruciale pour beaucoup de gens. Dieu fera-t-Il ce qu’Il est en mesure de faire ?
Tout d’abord, nous devons tous savoir qu’Il en a le pouvoir. Dieu est « le Tout-puissant ». Dans Jérémie 32:27 nous lisons la question que Dieu pose : « Voici, je suis l’Éternel, le Dieu de toute chair. Y a-t-il rien qui soit étonnant de ma part ? ». Aucune réponse n’était nécessaire. Dieu se décrit comme le « Dieu de tout ce qui vit ». Dieu peut guérir tout ce qui vit.
Il le peut donc, mais le fera-t-Il ? L’histoire de Matthieu chapitre 8 nous donne la réponse. « Jésus étendit la main, le toucha, et dit : ‘Je le veux, sois pur’. Aussitôt il fut purifié de sa lèpre ». Peu après, nous voyons dans le même chapitre un officier romain qui avait un serviteur malade. Jésus dit : « J’irai, et je le guérirai » (verset 7). Ces quatre mots « J’irai, je guérirai » révèlent le cœur de Dieu.

Le « Je ferai » de Dieu inclut Sa volonté de guérir
Dieu dit : « Je le ferai » à maintes reprises tout au long de l’Ancien Testament. Ces paroles sont la clé des promesses que Dieu a faites par alliance au monde pour le bénir. Lorsque Jésus dit : « Je le ferai », cela rassemblait toutes les centaines de promesses ‘Je ferai’ de Dieu et concentrait leur puissance comme un rayon laser sur la personne ayant la lèpre, éradiquant sa maladie. Le ‘Je ferai’ de Dieu inclut Sa volonté de guérir.

Nous pouvons nous attendre à la guérison à cause de la meilleure raison de toutes : Christ est mort pour nous
Voici deux encouragements merveilleux de la Bible. « Lui, qui n’a point épargné son propre Fils, mais qui l’a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui ? » (Romains 8:32). « Il a pris nos infirmités, et il s’est chargé de nos maladies » (Matthieu 8:17). Le Seigneur a créé le ciel et la terre. Jésus a vaincu la mort. Il ne désespère pas devant un handicap ou un cancer.  

Comment être guéri

Nous pouvons être guéris par l’imposition des mains
C’est le schéma habituel des Écritures. Jésus a dit de ceux qui Le suivent : « Ils imposeront les mains aux malades, et les malades seront guéris » (Marc 16:18). Les mains ordinaires d’une personne ordinaire apportent un changement miraculeux dans la vie d’une personne souffrante. Comment ? Des êtres humains deviennent les distributeurs de Sa bénédiction en abondance. La puissance divine opère par la « main d’œuvre humaine. Ceci est un grand principe qui se répète au travers de toute la création. Nous plantons, et Dieu donne l’accroissement. Nous imposons les mains, et Il guérit. Nous prêchons, et Il sauve.
Pourquoi Dieu a-t-Il planifié les choses de cette façon ? Premièrement, Dieu veut que nous soyons les canaux de Son amour. Deuxièmement, Dieu veut partager Ses joies avec nous. Si nous travaillons avec Lui, nous partageons ce plaisir.

Nous pouvons être guéris en priant quand nous souffrons
La guérison divine est une branche de la prière. Des milliers de gens ont retrouvé la santé en priant. Dieu entend toujours vos prières. Parfois, Dieu ne vous donne pas une réponse directe et personnelle, mais l’envoie par le biais humain d’un de Ses serviteurs. Les « don de guérisons » (1 Corinthiens 12:9) existent pour cela. Dieu délègue la guérison à quelqu’un, comme à un intendant. Cette personne est responsable d’apporter la guérison aux personnes malades qui ont imploré Dieu de les guérir. Vous priez, et Dieu vous envoie la réponse à travers ces personnes.

Nous pouvons être guéris sans rien faire pour cela
Une femme fut amenée dans le coma à l’une de nos campagnes d’évangélisation. Par l’inspiration du Saint-Esprit, j’avais connaissance de la situation. Lorsque j’ai déclaré que Dieu m’avait chuchoté cette information, Il la toucha immédiatement et elle reprit conscience et fut guérie. Dieu touche des enfants et des bébés qui ne peuvent pas comprendre. Il guérit des gens qui sont trop malades pour réfléchir. Ils ne peuvent rien faire par eux-mêmes, mais ils sont guéris, simplement par un acte souverain de Dieu. Parfois Dieu ne peut pas attendre que nous fassions quelque chose. Il est là pour guérir, et Il fait ce pour quoi Il est présent : Il guérit.

Nous pouvons être guéris par la foi de quelqu’un d’autre
Jacques 5:14-16 : Quelqu’un parmi vous est-il malade ? Qu’il appelle les anciens de l’Église, et que les anciens prient pour lui … La prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera … Priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris ».
Dans Marc 2:1-12, quatre hommes portèrent un malade sur une civière à Jésus. Nous lisons que « Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique …lève-toi, prends ton lit, et va dans ta maison’. Et, à l’instant, il se leva, prit son lit, et sortit en présence de tout le monde ».
Les prières lors de nos réunions ont apporté la délivrance à des personnes à des kilomètres de là qui ne savaient pas qu’on priait pour eux. D’ailleurs, ne prions-nous pas tous pour des amis éloignés – avec succès ?

Nous pouvons être guéris par notre propre foi
Notez-le bien : Dieu ne fait pas seulement l’impossible par une foi impossible. Il ne demande qu’une foi possible – une foi qui est à votre mesure.
Les disciples demandèrent à Jésus d’augmenter leur foi, mais Il ne le fit pas ! Il expliqua que la foi n’est pas une question de taille. « Si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à ce sycomore : ‘Déracine-toi, et plante-toi dans la mer’, et il vous obéirait » (Luc 17:5-6).

Voici cinq faits au sujet de la foi :

  • La foi est votre main spirituelle qui accepte tout simplement ce qui est offert.
  • La foi n’est pas une possession. Elle est décision, action et croyance.
  • La foi est au plus haut lorsque vous en êtes le moins conscient, quand vous agissez comme un enfant confiant.
  • La foi, c’est laisser Dieu vous prendre et vous porter comme un enfant confiant.
  • La foi, c’est laisser les choses au soin de Dieu.

Si vous ressentez que vous manquez de foi, ne vous inquiétez pas. Vous pouvez recevoir la foi car « la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ » (Romains 10:17). Allez vers les Écritures avec toutes les questions que pourrait susciter cette étude biblique. Lisez la Parole de Dieu encore et encore, et allez écouter sa prédication. Rejetez vos doutes, repentez-vous du manque de foi, changez de mode de penser, et demandez l’imposition des mains.

Le bonus

Pour terminer : si vous ne voulez que la guérison, vous allez passer à côté de beaucoup de choses. La guérison a été rendue possible par la Croix, mais Christ est mort pour accomplir bien plus que les médecins. Il est mort pour nous amener la plus grande bénédiction qui est le Salut, le pardon des péchés et la paix avec Dieu. Il n’est pas seulement Celui qui guérit mais Il est aussi le Sauveur.
Accepter la guérison mais rejeter le Christ mène à la catastrophe. En fait, des millions de personnes ne sont jamais guéries car elles rejettent Celui qui guérit. Il n’envoie pas la guérison. Il l’apporte Lui-même. Il vaut mieux être sauvé que d’être guéri. Mais mieux encore, c’est d’avoir les deux : recevoir Christ Lui-même, le Sauveur et Celui qui guérit. « Comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui ? » (Romains 8:32).

Extrait du livret « Le Seigneur qui vous guérit » de Reinhard Bonnke

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter