Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

A l’ombre de l’abondance

Je vous propose la synthèse d’un livre chrétien intitulé « A l’ombre de l’abondance » écrit par le pasteur américain, George Grant.
Déjà dans l’introduction, l’auteur interpelle les chrétiens en ces termes : « Il y a desaffamés à l’ombre de l’abondance. Encore aujourd’hui. La pauvreté abonde au milieu de la richesse. Et ce, malgré une « guerre à la pauvreté » massive, qui a mobilisé des milliards de dollars, des milliers d’experts et des centaines de programmes dans un arsenal sans précédents d’activisme social ».

Il relève par la suite que « la « Guerre à la Pauvreté » a été un échec lamentable » avant de s’interroger : « Au milieu de ce désastre humain, ou sont-elles les têtes pensantes de la « Guerre à la Pauvreté » ? Que font-elles ? (…) Pourquoi les projets les mieux préparés sont-ils tombés en ruines ? Pourquoi les ressources les plus énormes ont-elles été si ouvertement gaspillées ? Pourquoi cette « guerre » s’est-elle soldée par un échec absolu ? ».

Devançant les réponses de ses lecteurs, George Grant estime que le manque de résultat est dû au fait d’avoir écarté … Dieu … du combat : « Parce que la « Guerre à la Pauvreté » a complètement ignoré, et a par conséquent violé, le plan de Dieu pour la vie : la Bible ».

Et c’est de façon claire et directe qu’il s’adresse aux familles chrétiennes et aux chrétiens : « Indépendamment de ce que fait l’Etat, indépendamment de ce que fait l’Eglise, les familles et les individus ont la responsabilité d’obéir à Dieu. La charité étant principalement une fonction de la famille chrétienne travaillant en harmonie avec d’autres familles chrétiennes, il est essentiel que chacune de ces familles chrétiennes commence à mettre en place l’amour de Dieu, d’une façon pratique, tangible et directe. La charité commence à la maison : par l’éducation des enfants, par le soin de ceux qui sont sans défense, par le soutien de ceux qui sont faibles. Elle commence lorsque nous encourageons les autres, lorsque nous organisons les ressources, lorsque nous rejoignons les programmes existants et lorsque nous sommes le fer de lance de nouveaux efforts. On peut faire quelque chose. Donc on doit faire quelque chose ».

Cette autre citation devrait pousser les chrétiens à un examen de conscience : « Peu importe, alors, ce que l’Etat fait ou ne fait pas : nous avons, nous, la responsabilité d’accomplir notre tâche, celle d’aimer, d’obéir. Cela veut dire enfin que nous devons nous mettre au travail, mobiliser nos familles. Il nous faut saisir les principes bibliques de l’aide sociale et nous évertuer à les transformer en stratégies pratiques de charité. Cependant, nous ne sommes pas obligés de le faire tous seuls. Nous pouvons encourager les autres. Nous pouvons organiser. Nous pouvons établir des fondations. Nous pouvons faire quelque chose. Nous le pouvons. Et nous le devons. Car après tout, il y a de la famine à l’ombre de l’abondance ».

Chers lecteurs,

Le pasteur Grant propose des principes et des stratégies bibliques pour triompher de la pauvreté que vous découvrirez en lisant son livre disponible gratuitement sur Internet.

Personnellement, c’est après la lecture de ce livre que je me suis décidé de faire quelque chose dans et pour l’Eglise en lançant un programme pour les chrétiens dénommés « Finances Bibliques » qui a pour but de lutter contre la pauvreté parmi les chrétiens. Je serai heureux de partager avec les personnes intéressées les informations y afférentes.

Chers frères et sœurs,

Sous la conduite et l’inspiration du Saint-Esprit, ensemble levons-nous et battons-nous en faveur de ceux qui vivent à l’ombre de l’abondance !

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter