Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Une revue médicale rapporte le cas d’une guérison suite à la prière

Sean McDowell, Ph.D. professeur d’apologétique chrétienne à Biola University, a relaté, en début juillet, comment une revue médicale à comité de lecture parlait du cas d’une guérison miraculeuse.

Un des élèves de Sean McDowell, qui travaille sur un documentaire sur les miracles modernes a partagé récemment, pendant un cours de ce professeur, le témoignage d’une guérison miraculeuse dans une revue médicale.

L’article de la revue, rapporte Sean McDowell à God Reports, est disponible en ligne avec un accès public, et il est donc possible d’en vérifier l’exactitude, et voici ce miracle.

Alors qu’il était âgé de deux semaines de vie, un homme de race blanche aujourd’hui âgé de 23 ans présentaient des crampes intermittentes et des vomissements importants. Rapidement, une gastroparésie (maladie chronique qui affecte la qualité et la durée de la vie a été diagnostiquée.

L’administration d’un traitement médical lourd s’est révélé inefficace. Pendant les 16 années suivantes, ses symptômes sont restés graves et réfractaires au point que le jeune-homme soit dépendant d’une sonde d’alimentation.

En novembre 2011, un évangéliste est venu le visiter et lui a raconté sa propre histoire : sa vie a été épargnée lorsque ses intestins ont été sectionnés dans un grave accident de voiture. Avec la permission de la famille, l’évangéliste a prié au nom de Jésus pour la guérison du garçon.

Au milieu de la prière, le garçon a raconté avoir subi un choc dans tout son corps. Cette nuit après la prière, le garçon a mangé un repas pour la première fois sans complications. Selon l’article, ce type de rétablissement soudain et durable de la gastroparésie est unique dans la littérature scientifique. Les auteurs de la revue ont écrit, selon Sean Mc Dowell :

« Pendant 16 ans, le patient était totalement dépendant de l’alimentation en j-tube et ne pouvait tolérer aucune forme d’alimentation par voie orale. Après avoir reçu la proximal intercessory prayer (PIP : prière proximal d’intercession) son intolérance à l’alimentation orale était complètement résolue. Il était capable de tolérer une alimentation orale et l’alimentation du tube en J a été complètement retirée un mois après l’expérience PIP »(p. 291).

Les scientifiques se sont ensuite interrogés sur le fait de se demander s’il pouvait s’agir d’un effet placebo.

La «guérison» pourrait-elle être le résultat de l’effet placebo ? Après avoir examiné la littérature et conclu que l’effet placebo ne pouvait être totalement exclu, les auteurs ont conclu :

« En définitive, il n’ y a pas suffisamment de preuves pour démontrer que les effets placebo peuvent expliquer la résolution observée des symptômes» (p. 292).

« Les auteurs notent à juste titre que ce cas unique présente plusieurs limites quant aux conclusions que l’on peut en tirer. Mais il est remarquable de noter que même le gastro-entérologue pédiatrique du patient (qui était son médecin de soins primaires pendant 16 ans) a décrit cette guérison comme difficile à expliquer » a affirmé le professeur.

Pour Sean McDowell, voir un tel cas de miracle être diffusé dans un journal médical à comité de lecture est un développement palpitant.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter