Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Arrestation de Fatemeh Mohammadi, une femme qui défend les chrétiens en Iran

La vie de Fatemeh Mohammadi, une jeune musulmane convertie au christianisme d’Iran, est sous la menace constante. Défendant les droits des chrétiens convertis, elle a été récemment arrêtée et jetée en prison parce qu’une autre femme l’accusait de ne pas avoir porté le voile de la bonne façon.

La semaine dernière, Fatemeh Mohammadi a été arrêtée et jetée en prison « parce qu’elle ne portait pas son voile correctement« , selon une information recueillie par l’organisation chrétienne Portes Ouvertes.

Et voici comment cela est arrivé. Alors qu’elle prenait le bus le 9 juillet dernier, une autre femme nommée Mousavi portant le Tchador intégral l’a harcelé en lui disant qu’elle ne respectait pas le code vestimentaire exigé en Iran avant de la blesser sérieusement au visage.

Fatemeh Mohammadi s’est alors rendue à un poste de police pour porter plainte contre cette femme, mais c’est finalement elle qui a été arrêtée à sa place.

Détenue jusqu’au lendemain matin, elle a reçu, juste avant d’être libérée, une sévère mise en garde.

Cette jeune chrétienne de 19 ans à peine avait déjà été arrêtée en novembre 2017 en raison de sa foi, puis condamnée en avril 2018 à 6 mois de prison. Dès sa remise en liberté, elle s’était attelée à dénoncer les mauvais traitement subis en prison.

Très engagée dans la défense des droits des chrétiens convertis, Fatemeh avait écrit, il y a quelques temps, une lettre à Mahmoud Alavi, le ministre iranien du Renseignement, lui reprochant d’avoir violé l’article 23 de la Constitution iranienne qui défend la liberté religieuse.

Ce dernier avait en effet « convoqué » certaines familles chrétiennes afin de leur demander les raisons de leur conversion avant de faire fouiller par les agents des services du Renseignement leurs propriétés pour « examiner leur opinion et tenter de leur faire renier leur foi ».

Dans sa lettre, Fatemeh a aussi tenu à remettre en question la rhétorique largement défendue en Iran selon laquelle les musulmans qui se convertissent au christianisme sont des agents de l’Occident formés pour mettre à mal la sécurité nationale.

Enfin, Fatemeh interroge aussi les autorités sur le fait que les chrétiens ne sont pas autorisés à parler de leur foi avec leurs concitoyens, alors que les musulmans peuvent le faire librement dans les mosquées, les universités et les écoles.

Elle exhorte enfin les groupes de défense des Droits de l’Homme à ne pas passer sous silence la persécution que subissent les chrétiens iraniens d’origine musulmane.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter