Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

« Attache-toi donc à Dieu, et tu auras la paix ; Tu jouiras ainsi du bonheur. » (Job 22 :21)

Veux-tu jouir du bonheur ? Soumets-toi et obéis à Dieu, prends ses paroles à cœur, reviens à lui et sépare-toi du péché, trouve ton plaisir en lui plutôt que dans les plaisirs et les richesses de ce monde, humilie-toi et prie. « Attache-toi donc à Dieu, et tu auras la paix ; Tu jouiras ainsi du bonheur. » (Job 22 :21)

Humiliez-vous devant Dieu

Quand le malheur frappe une vie, il est toujours sage de considérer les voies de Dieu, de se repentir de tout péché connu et de faire la paix avec Dieu. Aussi longtemps que quelqu’un se bat contre Dieu et refuse de confesser son péché, son être intérieur sera troublé, mais en se soumettant à Dieu, il retrouvera l’harmonie et le bien-être.
Il doit écouter Dieu, se repentir, c’est-à-dire diriger sa vie différemment et se tourner vers Dieu en supprimant toute iniquité de sa vie. Il doit être prêt à se défaire de toutes ses possessions temporelles. Celui qui s’est enrichi injustement doit se débarrasser de toutes ses richesses mal acquises. Alors Dieu lui-même le bénira ; il sera capable de bénir d’autres et d’aider ceux qui passent par l’épreuve, d’intercéder pour eux et de délivrer les coupables.

Un mot aux pasteurs

Eliphaz pensait à tort que Job n’avait pas de relation profonde avec Dieu et que la prospérité de la vie du patriarche reviendrait dès que ce dernier aurait expérimenté une sincère conversion. Les conseils qu’il donne ici sont profitables, bien qu’ils ne s’appliquent pas à la situation personnelle de Job.
Il est fréquent que des chrétiens malades, infirment ou pauvres soient accusés à tort d’être responsables de leur malheur à cause du péché. Les conseils basés sur une fausse hypothèse ne feront qu’enfoncer davantage la victime. Même les paroles les plus saintes et les plus justes perdent leur valeur lorsqu’elles ne sont pas dites à bon escient, et le sermon le plus brillant qui exhorte à la repentance reste sans effet lorsqu’il est délivré dans un esprit pharisaïque dénué d’amour.
Que les pasteurs et les responsables d’églises qui lisent cet message apprennent à rester suffisamment souples pour ne pas appliquer leur théologie de manière rigide à n’importe quelle situation. C’est ce que la rhétorique d’Eliphaz n’a pas su faire. Espérons que son exemple nous encouragera à pratiquer notre foi en agissant de manière compatissante envers ceux qui sont faibles et qui souffrent, sans essayer de leur imposer un carcan dogmatique qui les détournerait de Dieu au lieu de les amener vers lui.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter