Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Abonnez-vous à Chrétiens TV, la chaîne YouTube du Journal Chrétien

L’Évangile est une puissance de Dieu pour le salut

L’Evangile n’est ni un système de doctrines, ni un code de morale, il est une puissance de Dieu, agissante et efficace ; par laquelle, le pécheur est arraché à son état de condamnation et de mort, pour avoir part à la grâce et à la vie. Cette puissance est en salut à tout homme qui croit.

« Car je n’ai point honte de l’Évangile : c’est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec, parce qu’en lui est révélée la justice de Dieu par la foi et pour la foi, selon qu’il est écrit : Le juste vivra par la foi. » (Romains 1 :16-17)

Dans ces versets, l’apôtre aborde le thème de toute l’épître aux Romains dans laquelle il montre l’accusation et la culpabilité de toute chair. Il déclare que la seule méthode qui délivre de la condamnation divine est basée sur la foi dans la miséricorde de Dieu à travers Jésus-Christ. Paul érige sur cette foi la pureté de cœur, l’obéissance reconnaissante au Seigneur, et un fervent désir de faire croître en tous points la fraternité chrétienne, que rien d’autre qu’une vie « en » Christ ne peut apporter.
Dieu est un Dieu juste et saint ; nous sommes, quant à nous, des pécheurs coupables. Il est essentiel que nous nous soumettions à cette justice pour paraître devant lui. Cette dernière est apportée par le Seigneur Jésus-Christ et révélée dans l’Évangile. Nous devons accepter cette Justice, tout comme la grâce, malgré notre culpabilité et nos péchés. Cette Justice est celle de Christ, le Fils, Celui que Dieu nous a donné ; elle a une valeur infinie.

Le message de la croix

La croix de Christ, dans laquelle se résume tout l’Evangile, est « scandale aux Juifs folie aux Gentils. » (1 Corinthiens 1 :23) Porter ce message de la croix au centre de la puissance et de la gloire de l’empire romain, dans la ville où toutes les écoles de la sagesse antique avaient leurs représentants, c’était encourir un opprobre certain et par conséquent s’exposer à la tentation d’avoir honte de l’Evangile.
Paul sera préservé d’une telle défaillance par l’expérience qu’il a faite, en lui-même et en beaucoup d’autres, de la puissance divine du salut qu’il annonce. (1 Corinthiens 1 :18) Quand il dit : je n’ai point honte, il veut dire : j’y trouve le plus sublime sujet de gloire (Galates 6 :14 ; 1 Timothée 1 :11)

L’Evangile est la puissance de Dieu

L’Evangile est une puissance de Dieu par laquelle le pécheur est arraché à son état de condamnation et de mort pour avoir part à la grâce et à la vie. Cette puissance est en salut à tout homme qui croit. Le salut consiste à être délivré de la colère de Dieu et de la peine du péché qui est la mort éternelle. Il est le don de la justice, de la faveur et de l’amour de Dieu, le don d’une vie conforme à sa volonté et de la félicité éternelle. Ce salut est assuré à tout homme qui croit.

La foi est la vie chrétienne

La foi est la base omniprésente de la vie chrétienne, à la fois lors de la nouvelle naissance comme dans le progrès de la vie spirituelle. Nous ne sommes pas sauvés par les œuvres, mais par la foi ; elle nous donne le moyen d’être justifiés, alors que les œuvres nous permettent de nous affermir spirituellement en elle ; la foi nous pousse à aller de l’avant, c’est elle qui obtient la victoire sur l’incrédulité !
Croire, c’est se confier sans réserve en la grâce de celui qui offre le salut ; c’est l’acte du cœur par lequel le pécheur repentant accepte avec joie l’œuvre que son Dieu Sauveur accomplit pour lui et en lui.
Du moment que l’unique condition pour avoir part au salut est de croire, ce salut est offert et est accessible aussi bien aux Gentils qu’aux Israélites.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter