Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

72 chrétiens délivrés miraculeusement par Dieu

Alors que des islamistes s’apprêtaient à tuer plusieurs enfants de chrétiens Nigérians qu’ils avaient kidnappés, Dieu va faire un miracle en sauvant non seulement les enfants d’une mort certaine mais aussi en délivrant 72 captifs du groupe.

Pour les chrétiens et plus encore les musulmans convertis au christianisme, le nord du Nigeria est un endroit dangereux en raison principalement de la menace islamiste et plus particulièrement des attaques de Boko Haram.

Pour plus de sécurité, des Nigérians chrétiens convertis de l’islam avaient décidé de former un groupe conséquent de 500 personnes (ce qui n’est pas habituel pour cette tribu) pour contrer la menace rapporte BarnabasFund. Boko Haram n’a pas été dissuadé par la formation de ce grand groupe et récemment, a capturé 76 chrétiens avant de les ramener dans leur camp.

Arrivés dans ce campement, les chrétiens arrêtés ont été torturés et les extrémistes ont demandés à quatre des dirigeants de renier le Christ et de retourner à l’islam pour éviter d’être tués. Ayant refusé de renoncer à leur foi, les 4 hommes ont été abattus devant le reste du groupe.

Une semaine plus tard, les quatre veuves des hommes décédés ont été informées qu’elles devaient renoncer à leur foi chrétienne, sans quoi leurs enfants seraient abattus. Elles ont eu le temps de réfléchir à ce terrible choix. Alors qu’elles étaient ensemble un soir, leurs enfants enthousiastes sont entrés en courant, disant à leurs mères que Jésus leur était apparu et leur avait dit que tout irait bien.

Jésus est ensuite apparu à tout le groupe des 72 chrétiens et leur a dit de ne pas craindre car il les protégerait. Il leur a aussi dit qu’ils ne devaient pas renoncer à lui, mais rester forts parce qu’Il était le chemin, la Vérité et la Vie.

Le lendemain matin, les quatre mères ont fait part de leur décision unanime aux extrémistes – elles ne renieraient pas Christ. Les militants se sont alors préparés à tirer sur les enfants déjà alignés contre un mur. La plus jeune était une petite fille de quatre ans. Soudain, les militants ont commencé à crier d’effroi « des serpents » en se tapant la tête. Certains ont fui la scène et d’autres sont tombés raides morts.

L’un des chrétiens a alors pris le pistolet d’un militant mort, mais la fillette de quatre ans lui a mis la main sur le bras pour l’arrêter. «Tu n’as pas besoin de faire cela», dit-elle, «ne vois-tu pas les hommes en blanc se battre pour nous ? »

Étiquettes:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter